Passer au contenu Passer au pied de page
Kaitlin Milroy et Alex Millaire devront encore patienter pour retrouver la scène.

Testé positif à la COVID-19, Moonfruits annule son prochain concert

Temps de lecture : 3 minutes

Le duo art-folk ottavien Moonfruits a été testé positif à la COVID-19 alors qu’il se préparait à livrer une performance au Ottawa Grassroots Festival ce vendredi à la salle St-Andrews Church.

« C’est sûr que c’est une déception mais ce n’est jamais complètement inattendu vu le contexte. On a toujours en tête que les choses peuvent changer à la dernière minute », confie l’artiste Kaitlin Milroy en entrevue avec ONFR+.

Elle espère revenir sur scène prochainement avec son partenaire et complice Alex Millaire.

Fondé en 2013, Moonfruits performe tant en français qu’en anglais, se produisant en Amérique du Nord et en Europe. « On se sentait chanceux de trouver quelqu’un avec qui on aimait chanter. On adorait pouvoir faire des harmonies ensemble. Ça a rapidement évolué en écrivant des chansons et faisant des spectacles », se souvient Kaitlin Milroy.

On doit deux albums à Moonfruits, un troisième étant sur le point de sortir. Un premier single sera disponible à partir du 29 avril. « Des nouveaux morceaux, c’est le début d’une conversation qu’on a avec le public », raconte le chanteur Alex Millaire.

Le concert de vendredi était justement l’occasion de présenter les nouveaux titres. La réception d’une œuvre fait également partie du processus créatif considérant que l’interprétation du public conditionne en partie la vision de l’artiste pour sa propre création.

« Il y a toujours un élément de pas trop savoir ce qu’on fait. C’est comme préparer un cadeau pour quelqu’un. On ne sait pas quel rapport cette chanson va avoir avec le public. On peut se dire “c’est une chanson triste” puis tout le monde danse et éclate de rire alors finalement peut être pas », renchérit Alex Millaire.

Bien que la pandémie a empêché le duo de pouvoir jouer à Ottawa vendredi, elle a cependant aidé le groupe malgré elle. « Ça a été un drôle de moment, car on était sur le point d’enregistrer un album », relate Alex Millaire en entrevue avec ONFR+. « On a soudainement eu plein de temps devant nous et le projet est passé de cinq à 12 chansons. On a vraiment mis le paquet. C’est l’album le plus complet qu’on a produit », affirme-t-il.

Le folk franco-ontarien, un héritage interdit ?

Le folklore demande d’aller puiser dans les anciennes chansons traditionnelles puis de les remettre au goût du jour. En Ontario français, l’héritage culturel est plus difficile à aller chercher, selon le duo, en raison des politiques de répression anti-francophones adoptées au début du 20e siècle, dont le fameux règlement 17 qui interdisait l’enseignement en français à l’école.

« Mon père m’expliquait qu’à l’école, il y avait la vraie leçon sur le tableau de fond puis il y avait la leçon en anglais sur le tableau à roulettes que l’on mettait en avant du fond si un inspecteur venait. Les gens pouvaient perdre leur emploi ou même aller en prison pour enseigner en français », rappelle Alex Millaire.

Ainsi, les parents d’Alex Millaire ne lui ont pas partagé beaucoup de chansons traditionnelles parce qu’ils ne les ont pas appris à l’école.

« Deux générations de ce qui a fini par être essentiellement un génocide culturel en Ontario a beaucoup appauvri le stock de chansons et d’histoires francophones sur lesquelles on peut tirer. On cherche à reprendre cet héritage qui quelque part nous a été volé », continue-t-il.

« Le génocide culturel en Ontario a appauvri les chansons traditionnelles dont on peut s’inspirer » – Alex Millaire

De son côté, Kaitlin Milroy est une anglophone francophile qui dit adorer composer de la musique et écrire de la poésie dans la langue de Molière. « Les langues sont comme des portails. C’est très important d’y être ouvert », affirme-t-elle.

Reconnaissante à la communauté franco-ontarienne qui l’a accueillie à bras ouverts, elle soutient qu’elle ne se verrait pas vivre sans le français depuis que cette langue est entrée dans sa vie.

Moonfruits prépare la sortie de son nouvel album aux alentours de septembre 2022. Un spectacle cet été est également prévu mais rien n’est encore officiel.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !