Passer au contenu Passer au pied de page
Le gîte touristique Inn the North ouvrira ses portes en février.

Un nouveau gîte touristique ouvrira près de Hearst

Temps de lecture : 2 minutes

HEARST – L’entrepreneure Mylène Coulombe-Gratton se lance dans un nouveau projet avec l’ouverture d’Inn the North, un établissement de chambres d’hôtes proposant aussi un petit-déjeuner à saveur locale. À l’heure où d’autres se relèvent difficilement de la pandémie et de l’inflation, l’esprit entrepreneurial est encore bien vivant du côté de Hearst.

« Ça a toujours été un projet que mes parents m’ont encouragée à faire, c’est une manière d’accueillir les gens, de tisser des liens avec eux », confie la jeune femme de 19 ans originaire de Hearst.

Celle-ci n’en est pas à son premier ouvrage. Deux ans plus tôt, la jeune femme avait déjà monté Follow Her North, son entreprise d’excursions en nature, à seulement 18 ans.

Une manière pour elle de relier ses deux entreprises : « C’est de là qu’on va partir pour faire nos aventures », explique-t-elle.

Avec quatre chambres allant d’une occupation double à quadruple et décorées avec un cachet différent, l’expérience que Mylène Coulombe-Gratton souhaite offrir se veut avant tout chaleureuse et personnalisée.

Elle ajoute vouloir optimiser le contact avec le client de l’accueil à la chambre en passant par le petit-déjeuner. Un petit-déjeuner en formule continentale, mais qui sera servi avec des couleurs locales.

« On va avoir des produits frais, variés, on va acheter de la viande directement auprès des fermes locales », précise Mylène Coulombe-Gratton.

Une affaire de famille

Située à dix minutes au nord de Hearst, dans le village du Lac-Sainte-Thérèse, l’auberge est en réalité l’ancien magasin général du village, lequel appartenait à son arrière-arrière-grand-père.

« Je voulais que les gens puissent revenir dans la bâtisse parce qu’elle est vraiment belle et qu’il y en a beaucoup qui se souviennent y avoir acheté des bonbons et autres. Mais il fallait que ce soit rentable. Donc en faire une auberge, c’est une double solution », affirme-t-elle en précisant que l’actuel propriétaire étant âgé, il ne pouvait entreprendre lui-même des rénovations.

Mylène Coulombe-Gratton organise des excursions en canot et en kayak, de chasse et des randonnées en motoneige entre autres. Gracieuseté.

Avec un papa guide et un arbre généalogique constitué d’entrepreneurs des deux côtés de la famille, la jeune femme dit avoir été encouragée par sa maman à transformer elle-même le magasin en gîte touristique.

Si celle-ci peut aussi compter sur son partenaire d’affaires, Mylène Coulombe-Gratton ajoute que sa famille sera également impliquée dans le fonctionnement de l’établissement notamment pour la préparation du petit-déjeuner.

L’amour du Nord

Rester dans le Nord, c’était le rêve de la jeune femme de 19 ans. Un rêve qu’elle a pu réaliser en montant sa propre entreprise.

« Je voulais rester absolument dans ma région, à Hearst. Mais il n’y avait pas vraiment de job. J’ai donc créé ma propre job », se réjouit-elle.

Pour elle, être entrepreneur est une vraie fierté : « Tu te réveilles chaque jour, tu fais ce que tu aimes, c’est ton bébé, il n’y a rien que j’aime plus au monde que ça ».

L’établissement devrait ouvrir aux alentours de la mi-février.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !