Passer au contenu Passer au pied de page

Une culture qui veut décoloniser l’histoire et célébrer les Fiertés

Temps de lecture : 4 minutes

[LE FIL CULTUREL DE L’ONTARIO FRANÇAIS]

BALADO

Laissez-nous raconter l’histoire crochie : un balado pour décoloniser l’histoire, un mot à la fois

En ce mois national de l’histoire autochtone et ce moment de deuil suite à la découverte des dépouilles de 215 enfants au pensionnat autochtone de Kamloops en Colombie-Britannique, il est plus que jamais nécessaire de parler de l’histoire des peuples autochtones, selon plusieurs observateurs, et surtout selon eux, de décoloniser la manière dont cette histoire est racontée. 

Crédit image : Terre Innue

Dans le sublime balado Laissez-nous vous raconter : l’’histoire crochie, la poétesse innue Marie-Andrée Gill souhaite réconcilier le passé avec le présent en redressant 11 mots lourds de sens pour les peuples autochtones. Chaque épisode de cette série se concentre sur un mot : Découverte, Réserve, Pocahontas, École, Réconciliation, etc., et donne le bâton de parole aux premiers peuples pour qu’ils en décolonisent le sens. Poétique et politique, cette série produite avec brio, sensibilité et intelligence, a remporté la semaine dernière deux Prix Numix 2021 dans les catégories balado documentaire enjeu de société et dans le volet international, balado documentaire. 

Écouter l’intégrale de la série de 11 épisodes Laissez-nous raconter : L’histoire crochie sur le site de Radio-Canada Ohdio. 

MUSIQUE

Une rencontre inédite entre Iskwē et Vikken dans le cadre du mois des Fiertés

Iskwē est une auteure-compositrice-interprète et activiste crie et métisse de la Red River Valley au Manitoba. Sa musique, à la fois électropop, indie et post rock, est accompagnée de textes aux histoires touchantes et poignantes. Son nom Iskwe, diminutif de waseskwan iskwew, signifie « La femme du ciel bleu » en langue crie. Dorénavant établie à Hamilton en Ontario, l’artiste bispirituelle a sorti son 4e album en mars 2021 où elle nous invite dans un univers orchestral, intime et puissant à la fois. 

Source : Centre culturel canadien

Vikken est un jeune prodige de la scène électro française, notamment reconnu pour ses textes et prises de position engagées contre la transphobie. Producteur et DJ, Vikken propose des rythmes downtempo, ambiant-pop et électro sur lesquels il appose des textes politique, créatif et cathartique. Cette rencontre qui souligne le mois des Fiertés est organisée en partenariat par le Centre culturel canadien et Paris New York Heritage Festival.

Assister à la rencontre en ligne entre Iskwē et Vikken mercredi 9 juin à 15h.

THÉÂTRE

Macbeth Muet, un spectacle humoristique sanguinolent et sans paroles  

Présentée par l’Alliance française de Toronto, la création de la compagnie montréalaise La Fille du laitier Macbeth Muet est une adaptation de l’œuvre shakespearienne qui reprend les codes du film muet, du grand-guignol et du mélodrame. Une bande sonore chargée et surprenante accompagne les deux interprètes-marionnettistes dans leur course folle vers le pouvoir. Riche en faux sang et dépourvu de morale, le spectacle d’une durée de 60 minutes est classé 14 ans et plus. 

Crédit image : La fille du laitier

Visionner le spectacle Macbeth Muet en ligne ce samedi 5 juin à 20h.

CINÉMA

Le Festival 2ELGBTQ+ Inside Out fait place à la bispiritualité

Le documentaire Being Thunder de la réalisatrice française Stéphanie Lamorré est présenté en Première au Festival Inside Out. Le film suit Sherenté Harris, un.e adolescent.e bispirituel.le et à l’identité de genre hors-norme, originaire de la communauté Narragansett au Rhode Island. La réalisatrice documente la vie de Sherenté et ses interactions avec sa famille sur plusieurs années alors que l’adolescent.e tente de faire sa place dans le monde des compétitions de danses traditionnelles. 

Extrait du film Being Thunder. Source : Inside Out

Présenté en anglais seulement, le long-métrage documentaire est précédé du court-métrage francophone Odehimin, de la réalisatrice bispirituelle Kijâtai-Alexandra Veillette-Cheezo, originaire de Val-d’Or au Québec. D’origine anishnabe, Kijâtai-Alexandra Veillette-Cheezo explore le rapport à soi et à l’amour-propre dans ce court-métrage documentaire et poétique. Le festival torontois Inside Out qui célèbre ses 30 ans cette année se déroule en ligne jusqu’au 6 juin prochain.

Extrait du film Odehimin. Source : Inside Out

Les films Being Thunder et Odehimin sont présentés au Festival Inside Out jusqu’au 6 juin.

LITTÉRATURE

Une discussion autour du road novel avec Charles-Étienne Ferland et Daniel Castillo Durante, finalistes du Prix Trillium 2021

Charles-Étienne Ferland est un auteur de science-fiction à qui l’on doit Dévorés, et sa suite, Métamorphoses, qui nous plonge dans un monde post-apocalyptique où des abeilles géantes détruisent la civilisation. Dans le deuxième tome de la saga, le personnage principal prend la route en espérant pouvoir rejoindre sa famille sur la Main Duck Island, près de Kingston en Ontario. 

Source : Éditions L’Interligne

De son côté, Daniel Castillo Durante, auteur de nombreux essais, romans et nouvelles, vient de faire paraître Tango, un recueil de nouvelles qui nous fait voyager à Montréal, Lima, Lisbonne, Tanger, Mexico, etc., dans une quête d’exil géographique comme intérieur. 

Les deux auteurs finalistes du Prix Trillium 2021 discuteront des thématiques communes de leurs œuvres lors de cette rencontre virtuelle présentée par les Éditions L’Interligne.

Participer à la rencontre de Charles-Étienne Ferland et Daniel Castillo Durante mercredi 9 juin à 17h00.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
+2