Passer au contenu Passer au pied de page

Une pièce franco-ontarienne remporte le Prix littéraire du Gouverneur général

OTTAWA – La pièce Havre de la dramaturge Mishka Lavigne a remporté le Prix littéraire du Gouverneur général en théâtre francophone. Il y a déjà 20 ans depuis la dernière fois qu’une maison d’édition franco-ontarienne avait décroché ce prix.

Publiée chez Les Éditions l’Interligne, la pièce se déroule dans la Côte-de-Sable, célèbre quartier d’Ottawa, où a longtemps vécu l’auteur franco-ontarien Daniel Poliquin, lui-même deux fois lauréat du Prix du Gouverneur général en traduction. À travers deuil de sa protagoniste Elsie, Havre explore l’absence et les rencontres qui viennent le combler.

La dramaturge gatinoise, Nishka Lavigne, pose sans sourire.
La dramaturge gatinoise, Nishka Lavigne. Crédit photo : Jonathan Lorange.

En 1999, c’était la pièce de Jean-Marc Dalpé, Il n’y a que l’amour, publiée chez Prise de parole à Sudbury, qui avait reçu le même honneur.

En outre, la dramaturge, résidente de Gatineau, a remporté le prix Québec-Ontario en 2017 pour sa pièce Cinéma, co-produite par le Théâtre la Catapulte et le Théâtre Belvédère en 2015, dans une mise en scène de Caroline Yergeau. Elle est membre fondatrice des Poids Plumes, un collectif d’auteurs d’Ottawa­-Gatineau.

La Franco-Ontarienne Dominique Demers a aussi remporté le Prix en littérature jeunesse pour L’albatros et la mésange, publié chez les Éditions Québec Amérique. Au cours de sa carrière, Mme Demers a signé plus de 70 œuvres de fiction pour enfants et jeunes adultes. Née en Ontario, elle vit désormais à Montréal depuis plusieurs années.

Les Prix littéraires du Gouverneur général en Ontario français* :

  • Jean-Marc Dalpé, Le Chien (1988) et Il n’y a que l’amour (1999), Un vent se lève qui éparpille (2000)
  • François Paré, Les Littératures de l’exiguïté (1993)
  • Michel Ouellette, French Town (1994)
  • Robert Dickson, Humains paysages en temps de paix relative (2002)
  • Michel Bock, Quand la nation débordait les frontières (2005)
  • Nicole Champeau, Pointe Maligne. L’infiniment oubliée. Présence française dans le Haut Saint-Laurent ontarien (2009)
  • Daniel Poliquin, L’Indien malcommode : un portrait inattendu des Autochtones d’Amérique du Nord (2014) et Un barbare en Chine nouvelle (2017)
  • Dominique Demers, L’albatros et la mésange (2019)
  • Mishka Lavigne, Havre (2019)

*Cette liste compte à la fois les auteurs Franco-Ontariens et les œuvres francophones publiés en Ontario

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
1+