Passer au contenu Passer au pied de page

Commission sur l’état d’urgence : Trudeau et Freeland parmi les 65 témoins appelés

Temps de lecture : 3 minutes

OTTAWA —Justin Trudeau, la vice-première ministre Chrystia Freeland, six autres ministres du gouvernement ainsi que le maire Jim Watson font partie de la liste des 65 témoins qui seront appelés à témoigner dans le cadre de la Commission sur l’état d’urgence.

Cette commission qui débute jeudi et présidée par le juge Paul Rouleau doit évaluer les raisons qui ont poussé le gouvernement fédéral à invoquer la Loi sur les mesures d’urgence pour mettre fin aux occupations d’Ottawa, Windsor et d’autres postes frontaliers du pays.

Des ministres et des maires

En plus du premier ministre Justin Trudeau et de la vice-première ministre Chrystia Freeland, plusieurs ministres du gouvernement seront appelés à témoigner comme la ministre de la Défense nationale Anita Anand, le procureur général David Lametti et le ministre de la Sécurité publique Marco Mendicino. Le ministre acadien, Dominic LeBlanc des Affaires intergouvernementales et Bill Blair, le Président du Conseil privé du Roi pour le Canada et ministre de la Protection civile sont aussi convoqués.

Le maire d’Ottawa, Jim Watson. Gracieuseté.

Le maire d’Ottawa Jim Watson et un des candidats à sa succession à la mairie Catherine McKenney témoigneront aussi.

Diane Deans qui était la conseillère à la tête de la Commission des services policiers avant d’être évincée est aussi invitée tout comme son collègue dans Rideau-Vanier Mathieu Fleury et le directeur général de la municipalité Steve Kanellakos. Le maire de Windsor Drew Dilkens est aussi convoqué. À noter qu’aucun membre du gouvernement Ford n’est pour le moment invité devant le juge Paul Rouleau.

Des hauts fonctionnaires

De nombreux hauts placés dans la fonction publique, notamment des corps policiers et de la GRC font partie de la liste de 65 noms. On peut y retrouver la commissaire de la GRC Brenda Lucki, qui sera accompagnée de ses deux sous-commissaires et le grand patron du Service canadien du renseignement de sécurité David Vigneault.

De nombreux sous-ministres de divers ministères comme Finances ou Affaires mondiales passeront aussi devant le juge Paul Rouleau ainsi que la grande patronne de la fonction publique Janice Charette, la greffière du Bureau du Conseil privé.

À Ottawa et en Ontario

L’ex-chef de la Police d’Ottawa Peter Sloly et l’actuel chef Steve Bell sont de la liste tout comme quatre autres hauts responsables du corps policier. Le commissaire de la Police provinciale de l’Ontario (PPO) Thomas Carrique ainsi que deux hauts fonctionnaires du gouvernement, les sous-ministres Mario Di Tommaso (Solliciteur général) et Ian Freeman (Transports) y sont aussi.

Peter Sloly aurait remis sa démission.
Peter Sloly accompagné de Steve Bell (à droite) lors d’un point de presse durant l’occupation du centre-ville d’Ottawa. Capture d’écran ONFR+

Des résidents et organisateurs

Les principaux organisateurs soit Tamara Linch, Chris Barber, Pat King, qui ont tous fait face à des accusations pour leur rôle joué dans les événements sont des 65 témoins appelés. Ils seront notamment accompagnés par quelques résidents du centre-ville d’Ottawa comme Zexi Li, elle qui avait intenté une poursuite judiciaire de 306 millions de dollars contre les organisateurs du Convoi de la liberté.

POUR EN SAVOIR PLUS:

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !