Passer au contenu Passer au pied de page

Coronavirus : la Semaine de la francophonie de Toronto annulée

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – Comme bien d’autres événements qui rassemblent des centaines de personnes, les organisateurs de la Semaine de la francophonie de Toronto ont pris la décision d’annuler l’édition 2020. Plusieurs autres événements francophones sont en train de suivre cette même voie, en raison de la pandémie de COVID-19.

« La Semaine de la francophonie de Toronto a le regret d’annoncer l’annulation de son édition 2020 dans le contexte de la pandémie de coronavirus », a annoncé le comité organisateur de l’événement, ce jeudi.

Les trois événements phares du comité organisateur torontois n’auront pas lieu. Le cocktail d’ouverture, qui attire habituellement la classe politique torontoise, ontarienne et canadienne, ainsi que la journée familiale du Collège Boréal et le spectacle de clôture de Boucar Diouf sont annulés.

Daniel Giroux, le président du Collège Boréal, la ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney, et la vice-présidente Centre-Sud-Ouest de Boréal, Lise Béland. Crédit image : Gracieuseté

« Au regard de l’évolution rapide de la situation face à la propagation du virus COVID-19 et des incertitudes qui demeurent, il est de la responsabilité du comité organisateur de la Semaine de la francophonie de Toronto de prendre les mesures qui s’imposent pour éviter tout rassemblement susceptible de contribuer à la dissémination du virus. La sécurité des personnes qui participent à nos événements a toujours été et demeure notre principale priorité, une priorité qui prime sur l’ensemble des autres considérations », a annoncé le comité organisateur de la Semaine de la francophonie de Toronto.

« La Semaine de la francophonie de Toronto reviendra dès l’an prochain pour célébrer sa 20ème édition », ajoute-t-on.

D’autres événements francophones sont annulés. C’est le cas de la cérémonie organisée au quartier général de la police de Toronto pour le mois de la francophonie, le 20 mars. François Boileau, l’ancien commissaire aux services en français de l’Ontario, devait y prendre la parole.

Un rassemblement francophone prévu à Waterloo par la communauté des aînés de Parkwoods est aussi annulé. L’activité étaient prévue pour le 21 mars prochain.

Plusieurs questions chez les acteurs culturels

Des questions se posent également ailleurs dans le milieu culturel franco-ontarien, notamment dans le monde du théâtre et de la musique.

« Tout bouge trop rapidement. Nous restons à l’affût des recommandations des unités de santé publique. Jusqu’à maintenant, il n’y a aucune annulation. Mais tout pourrait changer dans les prochaines heures, en fonction de ce que nous dit Santé publique. L’objectif numéro un, c’est de veiller à la santé de tous », affirme Marie-Pierre Proulx, directrice artistique du Théâtre du Nouvel-Ontario.

Le Festival franco-ontarien d’Ottawa prévu pour le début du mois de juin n’a pas changé, pour l’instant, son plan de match.

« Pour le moment, les opérations se déroulent comme prévu de notre côté et la préparation du festival va bon train », affirme Kim Murray, porte-parole du festival.

Article écrit avec la collaboration de Didier Pilon


Vous aimez ? Faites-le nous savoir !