Passer au contenu Passer au pied de page
Cérémonie d'ouverture des Jeux du Canada 2022 à Niagara.

Coup d’envoi des Jeux du Canada 2022 à Niagara

Temps de lecture : 4 minutes

NIAGARA – Officiels à la pelle, défilé des délégations participantes et porte-drapeaux façon Jeux olympiques, spectacles… la cérémonie d’ouverture des Jeux du Canada 2022 qui ont lieu dans la région de Niagara du 6 au 21 août marque le coup d’envoi de ce rendez-vous sportif biennal. ONFR+ est de la partie.

À vos marques, prêts, partez ! Le top départ de la 28e édition des Jeux du Canada 2022 vient d’être donné ce samedi à Niagara. Plusieurs personnalités publiques et politiques ont fait le déplacement pour marquer le coup.

Cependant, annoncés au préalable par la communication de l’événement, le premier ministre de la province hôte, Doug Ford et le premier ministre du pays, Justin Trudeau n’ont pas fait le déplacement, représentés toutefois par leurs ministres des Sports respectifs, Neil Lumsden et Pascale St-Onge.

« Je suis ici pour représenter le gouvernement, mais pas seulement, parce que je suis aussi une ancienne athlète qui n’a jamais eu la chance de participer à l’événement auquel tous ces jeunes athlètes participent aujourd’hui. Je sais donc tout le travail, la persévérance et le courage que cela demande pour se rendre à ce niveau-là, c’est pour cela que je témoigne toute mon admiration et ma fierté à ces jeunes athlètes », livre cette dernière au micro d’ONFR+.

La ministre fédérale des sports, Pascale St-Onge portant la flamme des Jeux. Crédit image : Mathieu Barrette

Une cérémonie d’ouverture en grande pompe

C’est dans une ambiance de feu dans un Centre Meridian de St Catherines rempli à craquer que la cérémonie d’ouverture s’est déroulée. Comme de coutume, celle-ci a débuté par un défilé des athlètes, une équipe provinciale ou territoriale à la fois avec à sa tête un porte-drapeau fier d’allure.

S’en est suivi un programme artistique axé sur la culture et l’histoire de Niagara, mais pas que, puisque l’hymne franco-ontarien « Mon beau drapeau » a été entonné en chœur par ceux qui le pouvaient.   

Enfin, pour couronner cette cérémonie littéralement haute en couleur, on a procédé à l’allumage de la vasque Roly McLenahan, marquant ainsi, officiellement, le début des Jeux d’été du Canada 2022. Place aux Jeux.

Une édition spéciale à plus d’un égard

Ce n’est pas un slogan marketing dénué de substance, cette édition est exceptionnelle à plus d’un titre.

Tout d’abord, avec près de 4 500 bénévoles, dont 14 % de francophones et 5 000 athlètes et entraîneurs, cette cuvée accueille plus de sportifs participants que ce qu’ont connu les Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010.  

La vasque des Jeux du Canada allumée ce samedi 6 août à Niagara marquant ainsi le début des Jeux. Crédit image : Tim McKenna.
La vasque des Jeux du Canada allumée ce samedi 6 août à Niagara marquant ainsi le début des Jeux. Crédit image : Tim McKenna.

Toujours sur le plan sportif, ce sont 18 disciplines sportives différentes qui seront en vedette durant deux semaines avec une première dans l’histoire des Jeux, l’entrée en scène du rugby féminin à sept. Aussi, après une longue absence de 37 ans, la crosse fait son retour à la compétition dans ces Jeux.     

Quant au pan organisationnel, c’est seulement la troisième fois que cet événement se déroule en Ontario, soit 21 ans après la dernière édition qui a eu lieu à London.

Toutefois, c’est la première fois depuis 1967 que le plus grand événement multisports du pays est programmé dans toute une région et non dans une seule municipalité. En effet, pour la présente édition, 19 sites sportifs éparpillés sur 12 municipalités sont mobilisés, ce qui est loin de faciliter la tâche des organisateurs.  

Le pavillon francophone au cœur de l’événement

« Nous visons à organiser les Jeux du Canada les plus bilingues qui soient », c’est ce qu’on peut lire sur le site officiel des Jeux. Concrètement, il s’agit de garantir au public comme aux athlètes un accès aux deux langues officielles du pays d’une façon égale.

C’est dans cette optique que le pavillon francophone a vu le jour. Situé dans ce véritable centre névralgique des Jeux qu’est la Place Niagara, ce lieu se veut être l’âme et l’essence de cette promesse.  

Cérémonie d’ouverture des Jeux du Canada 2022. Crédit image : Soufiane Chakkouche

« Le pavillon francophone est notre bijou, c’est le noyau de la communauté francophone, et c’est à ce titre qu’on veut être le pavillon le plus chaleureux des Jeux », livre Susan Morin, présidente du Comité des langues officielles pour les Jeux du Canada 2022 et membre actif de la communauté francophone de Niagara.

Chapeauté par l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario et le Centre communautaire Le Griffon, ce pavillon assure une programmation culturelle continue dont une toile vivante et collective supervisée par l’artiste André Létourneau. Par ailleurs, sur la même place dite Niagara, plusieurs jours par semaine, une heure est dédiée uniquement à la musique française. Rendez-vous donc à 14h45 pour les mélomanes francophones.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !