Passer au contenu Passer au pied de page

COVID-19 : la situation s’aggrave dans la région de Thunder Bay

Temps de lecture : 2 minutes

THUNDER BAY – La région de Thunder Bay a cumulé les mauvaises nouvelles cette fin de semaine. D’abord vendredi, en fracassant son record de cas actifs sur le territoire (349), tout en repassant en « zone grise », le niveau le plus élevé d’alerte en Ontario. Cette fin de semaine, 55 personnes supplémentaires ont été contaminées au coronavirus.

« Avec une augmentation continue des cas et des taux d’hospitalisation, nous sommes actuellement dans une situation exceptionnellement difficile », a fait part Janet DeMille, médecin hygiéniste du district de Thunder Bay, qui parle effectivement de « pas en arrière ».

Depuis le 16 février, la région Thunder Bay était pourtant en zone rouge, l’équivalent d’un confinement partiel, après que le gouvernement Ford venait de lever l’état d’urgence dans l’ensemble de la province.

Soixante cas ont été d’ailleurs enregistrés ce vendredi par le Bureau de santé du district de Thunder Bay (BSDTB), ce qui constituait un record depuis le début de la pandémie.

Avec 30 personnes décédées depuis un an, la région est loin la plus frappée par la pandémie dans le Nord de l’Ontario.

La députée provinciale de Thunder Bay, la néo-démocrate Judith Monteith-Farrell, s’est aussi émue de la situation sur les médias sociaux.

« La situation du COVID-19 s’aggrave chaque jour et la province n’a pas répondu aux demandes de soutien dont nous avons besoin pour arrêter la propagation. »

Inquiétude à l’hôpital

La situation est tout aussi inquiétante dans les hôpitaux.

Samedi soir, l’Hôpital de Thunder Bay a lancé une mise en garde.

Selon la direction de l’établissement, 35 patients admis seraient positifs à la COVID-19 et 10 seraient actuellement dans l’unité de soins intensifs.

L’hôpital affirme que la capacité globale aux soins intensifs est atteinte à 75 %.

L’Hôpital de Thunder Bay. Source : Facebook

« Nous implorons tous les membres de notre communauté de faire leur part en suivant les directives de santé publique. Restez en sécurité en restant à la maison, sauf à des fins essentielles. L’accès aux soins dans les situations d’urgence est essentiel. Au cours de la première vague de la pandémie, certains membres de la communauté ont évité l’hôpital par peur. En conséquence, dans de nombreux cas, les conditions des soins de santé se sont aggravées. »

Plus de 300 000 cas en Ontario

Depuis plusieurs jours, les nouveaux cas de COVID-19 sont stables en Ontario. Ce dimanche, la province a enregistré 1 062 nouvelles infections, pour 20 décès.

Pour la première fois, l’Ontario a dépassé la barre des 300 000 cas, qui s’établississent maintenant au nombre de 300 816.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
0