Passer au contenu Passer au pied de page

Des activités et nouveautés pour se remonter le moral

Temps de lecture : 4 minutes

[LE FIL CULTUREL DE L’ONTARIO FRANÇAIS]

Cela peut sembler difficile de garder le moral alors que nous entrons dans notre troisième année de pandémie. Bien que plusieurs salles et centres culturels demeurent fermés en raison des restrictions sanitaires, les communautés de l’Ontario français continuent de travailler sans relâche à trouver des solutions pour nous divertir. Sur ce, voici des activités et nouveautés en mode virtuel qui vous feront sourire à coup sûr !

MUSIQUE

Bientôt le nouvel album des Rats d’Swompe

Les Rats d’Swompe lancent enfin Élixir, leur deuxième album disponible dès le 28 janvier. Fidèles à leur identité de « trad-rock festif » qu’on peut entendre dans leur tout premier opus, Vivre en ville (2018), le groupe ottavien composé de Brandon Girouard, Martin Rocheleau, Patrick Pharand, Simon Joly et Yan Leduc, misent de nouveau à nous faire chanter à la folie grâce à leur formule magique : des refrains accrocheurs qui nous apportent une dose d’énergie puissante.

Bien que cette deuxième œuvre soit constituée majoritairement de compositions originales, Élixir laisse des traces de nostalgie pour exprimer leur affection envers le Canada français en interprétant la chanson Martin de la Chasse-Galerie, celle de Michel Rivard devenue populaire par La Bottine souriante et la chanson Pourboire de Deux Saisons, le groupe franco-ontarien qui a notamment connu son succès dans les années 90. Et d’ailleurs, cette affection pour le Canada français ne se termine pas là. Les fiers Canadiens français continuent d’assurer leur fierté en faisant référence à des contes et légendes issus de l’Est canadien et de l’Ontario.

Le groupe de musique Les Rats d’Swompe. Crédit : Mylène Desbiens. Gracieuseté

Vous pouvez maintenant commander Élixir en pré-vente sur iTunes.

Célébrer trois artistes franco-ontariennes comme si on y était

L’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) diffusera le concert intime des auteures-compositrices-interprètes Sophie D’Orléans, Woodney Pierre et Ink Sticks & Stones via YouTube. Participantes de la septième édition du programme des résidences Rond Point qui s’est terminé le 22 décembre, les trois artistes émergentes ont dû conclure trois mois de travail acharné… sans spectateurs à la Galerie SAW en raison des restrictions sanitaires. La performance sur scène tant anticipée est généralement considérée comme l’apogée pour les artistes participants du programme Rond Point. Réseau Ontario a pu cependant prêter main-forte en enregistrant ce dernier spectacle auquel on pourra assister de loin. Les artistes présenteront un total de 9 œuvres solos et collaboratives.

Ink Sticks & Stones, Sophie d’Orléans et Woodney Pierre. Source : Association des professionnels de la chanson et de la musique

Vous pouvez assistez au spectacle sur la chaîne YouTube de l’APCM, le mercredi 2 février à 18h.

COMMUNAUTÉ

Partager des proverbes et chants avec Justine Gogoua

Justine Gogoua s’imagine être sous un baobab en harmonie avec ses invités quand elle anime l’atelier « Un soir au village », présenté par le Centre canadien pour l’unité de la famille (CCF). L’artiste multidisciplinaire et fondatrice du groupe Arts Bassan se contente d’animer cette session où elle tente d’inspirer une réflexion profonde des thèmes sur lesquels portent nos chansons, poèmes et contes préférés.

Originaire de la Côte d’Ivoire, elle anime cet atelier chaque dernier vendredi du mois et se concentrera principalement sur les proverbes dans cette prochaine session. Son collègue et percussionniste l’accompagnera en musique avec son djembé en douceur tout au long de l’atelier. Les familles et individus de toutes cultures sont les bienvenues. Les participants qui s’inscrivent à l’atelier recevront un lien Zoom qui leur sera envoyé avant l’événement.

L’artiste Justine Gogoua. Gracieuseté

L’atelier gratuit « Un soir au village » aura lieu le 28 janvier à 19h. Pour vous inscrire, cliquez ici.

Danser où la balle de laine te pousse

Voilà le message au cœur de l’atelier intitulé « Tricoter une danse en famille » présenté par le Carrefour francophone du Grand Sudbury. Animé par la danseuse Julie Lebel de Foolish Operations en co-animation avec sa collègue Sara Gallos et la violoncelliste Tara Rajah, cet atelier mis en place pour les familles avec des enfants de 3 à 8 ans sert à explorer la danse créative avec une balle de laine menant l’exercice.

Les familles auront ensuite l’opportunité de regarder le court métrage Tricoter réalisé par Foolish Operations et faire part d’un poème de l’auteur Jennifer Wickham, membre de Cas Yikh (la maison de l’ours Grizzly) dans le clan Gidimt’en (Ours/Loup) du peuple Wet’suwet’en. L’atelier dont la durée est de 45 minutes peut accueillir jusqu’à 20 familles sur la plateforme Zoom. Les prix des billets varient de 0 à 15 dollars en fonction de votre situation financière. Les familles en situation financière précaire n’auront pas à payer.

Julie Lebel, Sophie Brassard, Tara Rajah et Sara Gallos. Crédit image : Lily-Alice Malena-Morin. Source : Carrefour francophone du Grand Sudbury

Réservez vos places le plus tôt possible ici pour assister à l’atelier qui aura lieu le 21 février à 9h45. N’oubliez pas votre balle de laine !

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !