Passer au contenu Passer au pied de page

Le Droit en difficulté : l’idée de Stef Paquette d’un concert-bénéfice

OTTAWA – Des artistes pourraient venir en aide au journal Le Droit, menacé de disparition. Sur les médias sociaux, l’artiste Stef Paquette a lancé l’idée d’un concert-bénéfice à Ottawa.

« Je m’engage en tant qu’artiste, sans frais, à offrir un concert-bénéfice dans la capitale nationale ! Je lance l’appel aux autres artistes de l’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) à s’engager également ; surtout ceux et celles qui ont bénéficié de l’engagement du journal envers les arts francophones », a écrit le chanteur franco-ontarien originaire de Chelmsford.

Un message publié sur le compte Facebook d’ONFR+ à la suite de l’entrevue avec l’éditeur et président du quotidien Le Droit Pierre-Paul Noreau. Ce dernier demandait entre autres à la communauté franco-ontarien d’être « plus vocale » pour sauver le journal.

« Je ne me gêne pas d’être vocale et je lance juste la perche », renchérit Stef Paquette, interrogé un peu plus tard au téléphone par ONFR+. « Comme artiste, c’est ma façon de dire merci au Droit car plusieurs fois, ils nous ont bien représentés. Les artistes, nous voulons souvent voire des amis à nos concerts ou avoir des entrevues avec les journalistes. Quand ces gens-là on besoin de notre aide, c’est donc important que nous, les artistes, on se montre la face. »

Citant le 1er décembre, jour des manifestations contre les compressions des services francophones par Doug Ford, Stef Paquette espère que l’esprit de combat souffle encore. « J’ose croire que la Résistance est encore là… Si on est capable de faire une spectacle- bénéfice à Ottawa, de mettre les lumières sur Le Droit, on peut dire que La Résistance est là. »

L’APCM favorable

Du côté de l’APCM, on accueille favorablement la perche lancée par l’artiste sudburois. « C’est quand même intéressant. Je suis convaincu que les artistes seront au rendez-vous », a indiqué son président, Daniel Sauvé.

« Cependant, ça ne se fait pas tout seul. Premièrement, nous allons voir quels partenaires nous pouvons approcher car essentiellement, nous n’avons pas les poches assez profondes pour organiser un concert. Il faut organiser la logistique, la promotion, ça ne fait pas en une semaine. Cela ne dépendra pas seulement de l’APCM. »

Le président de l’APCM, Daniel Sauvé. Crédit image : Stéphane Bédard

Petit bémol aussi : la disponibilité de Stef Paquette. L’artiste est officiellement le candidat néo-démocrate dans la circonscription de Nickel Belt pour les élections fédérales du 21 octobre prochain.

« Je ne sais si des lois électorales vont considérer ça comme du lobbyisme, s’il y a des choses à revoir… Si on me chicane parce que je descends à Ottawa pour un spectacle avec une gang de chums… bah, ils me chicaneront ! »

Des acquéreurs potentiels

Depuis le début de la semaine, le quotidien Le Droit, propriété du Groupe Capitales Médias (GCM), est dans une phase critique. Lundi dernier, l’opération de sauvetage du gouvernement québécois, par un prêt de cinq millions de dollars accordé à GCM, n’a pas dissipé les inquiétudes. Ce prêt doit servir à maintenir les journaux du groupe en vie jusqu’au 31 décembre prochain.

Quelques groupes médiatiques ont déjà démontré de l’intérêt pour une éventuelle acquisition des journaux de GCM. Parmi eux, Québecor, mais aussi Métro Média, par la voix de son vice-président et directeur général, Andrew Mulé, dans une entrevue à La Presse, mardi dernier.

La ministre ontarienne des Affaires francophones, Caroline Mulroney, s’est dite « en réflexion » sur une éventuelle aide gouvernementale au quotidien centenaire.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
1+