#Francophonie, #Ontario

Doug Ford présente son plan pour le Nord de l’Ontario

Doug Ford, chef du Parti progressiste-conservateur (Parti PC) lors du dévoilement du budget 2018 à Toronto. Crédit image: Archives #ONfr, Maxime Delaquis

KENORA – Le chef du Parti progressiste-conservateur (Parti PC) de l’Ontario, Doug Ford, a présenté ses engagements dans le Nord de l’Ontario, promettant entre autres le retour du transport ferroviaire des passagers dans la région. Selon lui, les communautés du Nord de la province ont depuis trop longtemps été délaissées.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

DIDIER PILON
dpilon@tfo.org | @DidierPilonONFR

De passage devant l’Association des municipalités du Nord-Ouest de l’Ontario à Kenora, le chef du Parti PC, Doug Ford, s’est présenté comme la solution aux problèmes du Nord de l’Ontario.

«Les entreprises et les familles du Nord ont le sentiment d’être tenues pour acquises et la vie devient de plus en plus inabordable», a-t-il lancé.

Parmi ses propositions, M. Ford s’est engagé à ramener le service de train de passagers dans le Nord, qui a cessé en 2012 à cause du coût élevé. La disparition du service avait soulevé un tollé dans la région et plusieurs acteurs importants demandent son retour.

Doug Ford s’est engagé à investir les quelque 45 millions de dollars pour combler sa promesse.

Le Parti PC s’est aussi engagé à développer un système de partage de revenus pour le cercle de feu, à une ristourne sur les revenus tirés de la chasse et de la pêche, ainsi qu’à éliminer la taxe sur le carburant d’aviation. Selon M. Ford, cette taxe à un effet «dévastateur» sur les communautés du Nord de l’Ontario.

«Notre plan est responsable et raisonnable», a assuré M. Ford, tout en décochant des flèches vers la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne.

Toutes ces mesures sont tirées de l’ancienne plateforme du Parti PC, «la garantie aux gens», présentée par l’ancien chef, Patrick Brown. Lors de la course à la succession de M. Brown, Doug Ford s’était engagé à faire «quelques modifications» à la plateforme, sans donner plus de détails. Il s’agit de la troisième mesure de la plateforme de M. Brown reprise par le nouveau chef.

Le financement des promesses du Parti PC est toutefois compromis par le rejet de la taxe du carbone. La plupart des promesses de la formation politique contenue dans «la garantie aux gens» étaient financées par cette taxe. M. Ford a cependant assuré qu’il serait en mesure de combler cette perte de revenus par d’autres moyens.

Le chef du Parti PC est présentement en visite dans le Nord de l’Ontario. Après une escale à Sault-Sainte-Marie et Thunder Bay ce mardi, il était à Kenora ce mercredi, et se rendra demain, à North Bay et Sudbury.

Il s’agit de la deuxième visite de M. Ford dans le Nord de la province en moins d’un mois.

De leurs côtés, Kathleen Wynne et la chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Andrea Horwath, seront de passage à Kenora ce jeudi, afin de présenter leurs priorités pour la région.

Le Nord de l’Ontario compte quelque 140 000 Francos-Ontariens, soit 23 % de la population francophone de la province.

 

Des promesses sans fondement, estime Gilles Bisson

Gilles Bisson, le député néo-démocrate de Timmins-Baie James, n’a pas maché ses mots envers le chef du Parti PC. Il rappelle que le NPD s’est engagé depuis plusieurs mois afin de ramener les trains passagers dans le Nord de l’Ontario.

«Il ne faut certainement pas oublier que le parti de M. Ford, ce sont les mêmes conservateurs qui avaient promis 1 000 trains à travers l’Ontario. Il faut prendre les promesses de Doug Ford comme une goutte d’eau sur la glace», explique-t-il.

Sur la taxe d’essence pour l’aviation, M. Bisson affirme que cette politique «ne changera rien à la pompe pour les résidents du Nord de l’Ontario».

«M. Ford veut aider les grosses entreprises comme Air Canada, Porter, etc. Nous, on veut réglementer le prix pour tout le monde» a lancé M. Bisson.

Le député néo-démocrate, Gilles Bisson . Crédit photo Jean-François Morissette

M. Bisson assure que le NPD sera présent pour assurer le développement du cercle de feu et dans le domaine de la chasse et pêche.

«Ford aime faire des propositions sans se pencher sur les détails», conclut-il.

 

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois, le 2 mai à 18h19.

 


POUR EN SAVOIR PLUS:

À Sudbury, l’opération séduction de Doug Ford

L’opposition à la taxe sur le carbone menace la plateforme du Parti PC

Le Parti PC dévoile sa plateforme, rien de neuf pour les francophones

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72

Jean-François Morissette est un diplômé des programmes de sciences politiques et de journalisme de l’Université Laval, à Québec. Il a évolué au sein de plusieurs médias, dont le journal provincial L’Étoile, qui couvre les dossiers de la communauté francophone du Nouveau-Brunswick. Il a aussi collaboré avec Le Journal de Québec et la Quête. Il couvre le parlement ontarien pour #ONfr.