Passer au contenu Passer au pied de page

Les chiffres à retenir de l’énoncé économique de l’Ontario

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – Sept mois après le dépôt de son budget, le gouvernement ontarien a dévoilé son traditionnel énoncé économique d’automne, ce mercredi. Retour sur les cinq chiffres clés du document. 

9 milliards de dollars de déficit

Selon les projections du ministère des Finances, la province devrait enregistrer un déficit de 9 milliards de dollars en 2019-2020, un niveau inférieur de 1,3 milliard aux précédentes prévisions établies dans le budget 2019.

Le gouvernement maintient son objectif d’un retour à l’équilibre en 2023-2024 en réduisant le déficit mais en maintenant un niveau d’investissement supplémentaire à hauteur de 1,3 milliard de dollars dans les secteurs dits essentiels tels que les hôpitaux, les gardes d’enfant ou encore les populations vulnérables.

68 millions supplémentaires dans les hôpitaux

Le document dévoilé par le ministre des Finances insiste sur l’élimination de la médecine de couloir avec un investissement de 68 millions de dollars qui s’ajoute aux 384 millions de dollars déjà annoncés dans le budget de 2019.

Objectif : maintenir une capacité hospitalière critique et répondre à l’augmentation de la demande dans les collectivités. Les hôpitaux de petite taille devraient être les principaux bénéficiaires de cette aide. Au total, les dépenses en santé augmentent de 1,9 milliard de dollars en 2019-2020.

1,4 milliard de dollars dans les écoles

La province investit 1,4 milliard de dollars dans la rénovation des écoles en 2019-2020. Cette somme s’inscrit dans un engagement à plus long terme de 13 milliards de dollars en subventions d’immobilisations sur 10 ans pour aider à construire de nouvelles écoles ou moderniser les écoles existantes. La province investit également 200 millions sur quatre ans pour mettre en oeuvre sa nouvelle stratégie d’enseignement des mathématiques, ainsi que 40 millions de dollars pour améliorer la santé mentale des élèves.

278,5 millions de plus pour l’autisme

Le gouvernement a cédé du terrain sur le dossier de l’autisme en apportant une rallonge budgétaire de 278,5 millions de dollars, portant le financement total du programme provincial à 600 millions de dollars par an. Cette nouvelle enveloppe doit permettre de répondre aux besoins des familles. Un nouveau programme, basé sur les recommandations du groupe consultatif mandaté par le ministère, est attendu pour le printemps prochain.

105,4 millions contre la violence armée

Le gouvernement renforce son action contre les activités de crime organisé en investissant 105,4 millions de dollars. Cette aide comprend le doublement des caméras de surveillance à Toronto et la création d’une équipe de lutte contre les bandes criminalisées et les armes à feu dans l’est de l’Ontario. Dotée de quatre procureurs adjoints de la Couronne, elle appuiera le travail des enquêteurs du Service de police d’Ottawa.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !