#Ontario

Horizon Santé-Nord: une salle de bain convertie en chambre

Une salle de bain convertie en chambre faute d’espace à l'hôpital Horizon Santé Nord. Crédit image: Gracieuseté

SUDBURY – Un septuagénaire admis au centre hospitalier Horizon Santé-Nord de Sudbury pour des douleurs au dos au début du mois de février a dû se résoudre à passer 13 jours dans une salle de bain convertie en chambre, faute d’espace. Une situation qui est loin d’être unique, déplore le syndicat.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

Le problème de surpopulation à Horizon Santé-Nord de Sudbury n’est pas nouveau. Depuis plus de deux ans, l’hôpital fonctionne à plus de 100 % de sa capacité.

Admis pour des problèmes au dos, le septuagénaire a dû se contenter d’une salle de bain comme chambre pendant 13 jours.

Dave Shelefontiuk, président du syndicat des employés du centre hospitalier Horizon Santé-Nord de Sudbury, confirme que le cas de ce patient n’est pas unique.

«C’est un problème récurrent, nous sommes en surcapacité depuis plus de deux ans», lance-t-il.

Une salle de bain convertie en chambre faute d’espace à l’hôpital Horizon Santé-Nord. Crédit image: Gracieuseté

M. Shelefontiuk avance ce cas de salle de bain convertie en chambre n’est pas le seul exemple. Plusieurs autres pièces ont dû être transformées en chambre pour accueillir des patients.

«Il n’y a juste aucun espace et la direction de l’hôpital n’a pas le choix que de faire de son mieux pour trouver de nouveaux espaces où mettre les patients», constate-t-il.

Le président du syndicat implore le gouvernement provincial de passer à l’action afin d’ajouter plus de lits à Sudbury.

Entre temps, il indique que le moral des employés n’est pas à son plus élevé et salue le dévouement du personnel pour accommoder les patients.

 

La saison de la grippe, comme facteur

La direction d’Horizon Santé Nord concède qu’il existe un problème. Toutefois, elle indique qu’en raison de la saison de grippe les demandes pour obtenir un lit ont été anormalement élevées en janvier.

«Nous sommes conscients des problèmes de surpopulation à Horizon Santé-Nord. Dans ces cas, nous devons accommoder les patients dans d’autres espaces, ce qui inclut les salles d’attente, les couloirs et les douches», confirme une porte-parole dans un échange de courriels avec #ONfr.

Durant les périodes de grand achalandage, les besoins de chaque patient sont évalués et un espace leur est assigné.

«La sécurité des patients reste notre priorité», a conclu une porte-parole.

Une salle de bain converti en chambre faute d’espace à l’hôpital Horizon Santé Nord. Crédit image: Gracieuseté

En janvier, la direction de l’établissement confirme que l’hôpital fonctionnait à 116 % de sa capacité. 

«Nous continuons de travailler en étroite collaboration avec les autorités afin de trouver des solutions pour faire face à la problématique de surpopulation à Horizon Santé-Nord», conclut cette même porte-parole. 

 

Une situation dénoncée par le NPD

La critique en matière de santé et députée du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Ontario, France Gélinas, déplore le manque de compassion du gouvernement dans cette histoire.

«Le ministre [de la Santé et des Soins de longue durée, Éric Hoskins] continue d’ignorer qu’il y a un problème et c’est pourtant le premier pas à faire pour le régler», lance-t-elle.

La députée néo-démocrate, France Gélinas. Crédit image: Archives #ONfr

Mme Gélinas, qui connaît personnellement le patient en question, déplore les conditions dans lesquelles il a été hospitalisé et a pu recevoir ses soins.

«À Horizon Santé-Nord, il n’y a même plus de salle d’attente ni de salle de télévision, tout a été converti en salle commune.(…) Il n’y a juste plus de place», affirme-t-elle.

Selon la député néo-démocrate, le problème de ce patient n’est pas un cas isolé en Ontario. Elle demande que le gouvernement en fasse plus afin de limiter ce genre de situation. Elle rapporte, par exemple, le cas de l’hôpital de Scarborough, qui a opéré à 147 % de sa capacité normale en janvier dernier.

 

Des espaces supplémentaires, assure le ministre

Le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, Eric Hoskins, affirme que 16 lits ont été ajoutés dernièrement à Sudbury pour palier à ce problème de surpopulation.

Le ministre Hoskins assure également que le budget du centre hospitalier d’Horizon Santé-Nord a été augmenté de six millions de dollars au cours des derniers mois pour donner un coup de main.

«Je ne dis pas qu’il n’y a pas de défis, partiellement dus à la saison de la grippe (…), mais nous faisons les investissements nécessaires pour assurer un soutien à cet hôpital», a-t-il affirmé lors de la période de questions.

Le ministre a aussi rappelé que le gouvernement a investi près de 100 millions de dollars dans le système hospitalier ontarien afin de créer 1 200 nouveaux lits.

Le ministre de la Santé et des Soins de longue durée, Eric Hoskins. Crédit image: Maxime Delaquis

Lors de la période des questions, la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, a assuré que son gouvernement ne négligeait pas le système de santé.

«C’est inacceptable que ce patient se soit retrouvé dans cet espace, mais c’est pourquoi nous avons créé 1 200 nouveaux lits», a-t-elle commenté.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72

Jean-François Morissette est un diplômé des programmes de sciences politiques et de journalisme de l’Université Laval, à Québec. Il a évolué au sein de plusieurs médias, dont le journal provincial L’Étoile, qui couvre les dossiers de la communauté francophone du Nouveau-Brunswick. Il a aussi collaboré avec Le Journal de Québec et la Quête. Il couvre le parlement ontarien pour #ONfr.