Passer au contenu Passer au pied de page

Jolin donne à Mulroney jusqu’au temps des fêtes

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – Ironie du calendrier, ce vendredi marque les trois mois de la victoire des progressistes-conservateurs aux élections provinciales. L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) qui vient de rencontrer Caroline Mulroney veut donner encore le temps à la ministre déléguée aux Affaires francophones de se plonger dans les dossiers.

SÉBASTIEN PIERROZ
spierroz@tfo.org | @sebpierroz

« Nous aimerions donner à la ministre jusqu’au temps des fêtes pour bien s’organiser », fait valoir son président, Carol Jolin. « Nous comprenons que les équipes sont encore pour le moment en formation. Après, on va parler sérieusement. »

C’est ce mardi que Carol Jolin et le directeur général, Peter Hominuk, ont rencontré pour la première fois « face à face » Caroline Mulroney depuis son assermentation aux Affaires francophones, le 29 juin dernier. Une rencontre qualifiée de « très cordiale » par l’AFO. « Nous avons présenté qui on est, et ce qu’on représente. »

L’équipe dirigeante de l’organisme porte-parole des Franco-Ontariens avait déjà rencontré la fille de l’ancien premier ministre du Canada lorsque celle-ci était alors candidate à la chefferie du parti, au printemps dernier.

« Elle nous a dit qu’elle passe actuellement à travers les dossiers. Qu’elle achève la lecture de nos Livres blancs », soutient M. Jolin. « Elle a beaucoup écouté. Elle est en train d’assimiler les dossiers qu’elle a. »

L’AFO affirme avoir de nouveau mis au courant la ministre déléguée aux Affaires francophones des dossiers pressants pour les 622 000 francophones de l’Ontario. À savoir la refonte de la Loi sur les services en français (LSF), l’Université de l’Ontario français, et les services de santé offerts. »

Autre sujet de discussion : la manière de communiquer entre le ministère et l’organisme. « Il s’agit de mettre des rencontres dans le calendrier longtemps à l’avance, afin de bien avoir nos rendez-vous avec elle. »

Mulroney satisfaite

De nouveau indisponible pour en entrevue avec #ONfr, Caroline Mulroney avait commenté cette première rencontre avec l’AFO sur son fil Twitter. « J’ai eu le plaisir de rencontrer des représentants de l’AFO ainsi que son président Carol Joplin (sic) cette semaine pour discuter d’enjeux et dossiers prioritaires pour les collectivités francophones de notre province. »

Toujours est-il que les dernières semaines commencent à montrer quelques signaux inquiétants pour les francophones. À commencer, par exemple, par la subvention gouvernementale qui ne sera reconduite pour l’Institut de formation et de recherche agroalimentaire (IFRA) à compter de 2019. « La stagnation est pour l’instant à tous les niveaux du gouvernement », laisse entendre prudemment M. Jolin.

Les prochains débats à l’Assemblée législative de l’Ontario recommenceront le 24 septembre prochain.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !