#Francophonie, #Ontario

Jour des Franco-Ontariens: rien devant l’hôtel de ville de Toronto

Le drapeau franco-ontarien devant l'hôtel de ville de Toronto. Archives, #ONfr

TORONTO – La symbolique était forte: les couleurs du drapeau franco-ontarien en avant-plan chaque année devant l’hôtel de Ville de Toronto, soit grâce à la levée du drapeau, soit grâce aux lettres géantes qui s’y trouvent. Après des années à répéter l’exercice, ça ne sera pas le cas cette année.

ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER
efgauthier@tfo.org | @etiennefg

L’événement était traditionnellement l’initiative des conseils scolaires francophones de Toronto, mais il devait être approuvé par la Ville. Cette année, ils se sont fait dire que ce lieu «n’est pas disponible». Ironiquement, la Ville leur a offert une autre date, mais pas question de faire une levée de drapeau plusieurs jours avant ou après le 25 septembre, ont-ils répondu poliment.

La mise en place du site pour la Nuit blanche de Toronto limiterait l’accès à l’espace habituel où se déroule la cérémonie, selon ce qui a été indiqué aux conseils scolaires. Bizarrement, trois autres levées de drapeau se déroulent la semaine du 24 septembre. Et il n’y a aucune levée de drapeau prévue le 25 septembre.

La Ville de Toronto confirme néanmoins un conflit d’horaire. «En raison de réservations faites précédemment, cette date n’est pas disponible. Les réservations sont faites selon le principe du premier arrivé, premier servi», fait savoir Hannah Stewart, porte-parole de la Ville.

La Journée des Franco-Ontariens célébrée devant l’hôtel de Ville de Toronto, par le passé. Archives #ONfr

Lorsque la cérémonie ne se déroule pas à l’hôtel de ville, d’autres sites de la municipalité accueillent habituellement l’événement. Par le passé, ils se sont déroulés au Square David Pecaut ou encore au Square Mel Lastman, comme cela a été le cas l’an dernier. Cependant, en 2017, les lettres géantes devant l’hôtel de ville de Toronto avaient été illuminées en blanc et vert pour honorer les Franco-Ontariens.

Le conseil scolaire Viamonde affirme avoir fait une demande en ce sens, encore cette année, sans avoir reçu de réponses. La Ville de Toronto laisse entendre, au contraire, n’avoir reçu aucune demande, mais se montre ouverte à répéter l’exercice.

Le président de l’Association des communautés francophones de l’Ontario (ACFO) de Toronto, Constant Ouapo, ne doute pas de la bonne volonté des acteurs impliqués dans ces célébrations, mais s’attriste de la perte de cette vitrine pour la francophonie ontarienne. «On a besoin de visibilité auprès de la communauté torontoise. Les autres communautés sont en train de monter en force, d’investir les lieux publics et économiques. Les Franco-Ontariens doivent pouvoir montrer qu’ils existent», souligne celui qui représente ce groupe de défense des intérêts des Franco-Torontois.

Constant Ouapo, président de l’ACFO-Toronto. Crédit image: Raphaël Lopoukhine

«Le symbole de la levée du drapeau franco-ontarien démontre aux autres peuples notre présence, notre rôle. Même si ce n’est pas volontaire et que les intentions ne sont pas mauvaises, ça a des conséquences, cette situation», ajoute-t-il.

Au Conseil scolaire Viamonde, on fait savoir que les élèves vont célébrer autant que les autres années le 25 septembre. «Nous sommes en plein préparation des activités entourant la journée des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens. Tout se déroule très bien et nous aurons de belles célébrations à la fois dans les communautés et dans toutes les écoles Viamonde», fait savoir Claire Francoeur, la porte-parole du Conseil scolaire public.

Des cérémonies du drapeau sont encore cette année organisées dans de nombreuses villes de la province, notamment à Mississauga et à Ottawa.

 

D’autres options dans la Ville reine

Si aucun hommage aux Franco-Ontariens ne semble pouvoir être organisé sur les terrains de la Ville de Toronto, d’autres options existent.

Les Franco-Ontariens qui souhaiteraient célébrer le 25 septembre auront deux options. La traditionnelle cérémonie du drapeau se déroulera encore cette année devant le parlement ontarien, Queen’s Park. L’événement aura lieu vers 10h30 sur la pelouse devant l’institution.

Également à 13h30, le monument franco-ontarien devant Queen’s Park sera dévoilé en présence de plusieurs politiciens et leaders franco-ontariens.

L’ACFO-Toronto organise un rassemblement le 25 septembre pour permettre du réseautage entre les Franco-Torontois. La Tour CN sera aussi illuminée de vert et de blanc cette année.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
1+

Étienne Fortin-Gauthier
Étienne Fortin-Gauthier
efgauthier@tfo.org @etiennefg

Étienne Fortin-Gauthier est journaliste depuis une dizaine d’années. Il a collaboré à plusieurs grands médias canadiens et européens, dont La Presse Canadienne, le quotidien La Presse, l’Agence France-Presse et le groupe de presse L’Avenir (Belgique). Il s’est initié aux dossiers de la francophonie canadienne lors d’un séjour au Réseau francophone d’Amérique, qui travaille de près avec les stations radiophoniques francophones en milieu minoritaire. Étienne est diplômé de l’École des affaires publiques et internationales de Glendon, à Toronto, et du programme bidisciplinaire en communication et science politique de l’Université de Montréal.