Passer au contenu Passer au pied de page

La Canadienne Catherine Cano devient numéro 2 de l’OIF

OTTAWA – La rumeur courait depuis déjà quelques jours. La Québécoise Catherine Cano a été nommée administratrice de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ce mardi.

Dans ses nouvelles fonctions, Mme Cano agira à titre de numéro 2 de l’organisme dédié à la défense des 300 millions de locuteurs francophones dans le monde. Elle épaulera la Rwandaise Louise Mushikiwabo, élue secrétaire générale de l’OIF au printemps dernier en lieu et place de Michaëlle Jean.

Mme Cano succède au Malien Adama Ouane pour un mandat de quatre ans.

La nouvelle a été officialisée lors du Conseil permanent de la Francophonie (CPF) qui s’est tenu pour sa 106e session ce mardi, à Paris.

Catherine Cano est actuellement PDG de CPAC, la chaîne d’affaires publiques par câble.

En 2012, le Réseau des femmes exécutives avait choisi Catherine Cano comme étant l’une des 100 femmes les plus influentes au Canada.

Mme Cano a par ailleurs été à la tête du Réseau de l’information, elle a développé des programmes à la CBC.  Elle a été directrice adjointe de l’information à la chaîne Al Jazeera, puis directrice des programmes aux informations à Radio-Canada.

«Grâce à ses diverses expériences en gestion, de même qu’à sa vaste connaissance des médias, des processus parlementaires et des enjeux internationaux, Mme Cano sera un atout précieux pour l’OIF et ses membres alors que l’Organisation se prépare à la tenue du Sommet de Tunis en 2020, qui marquera son 50e anniversaire», a affirmé par voie de communiqué Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie du Canada. «La nomination de Mme Cano est une reconnaissance du leadership canadien au sein de la Francophonie.»

«Je suis heureuse de travailler en collaboration avec mon homologue québécoise, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Nadine Girault, et de souligner les excellentes relations que nos deux gouvernements entretiennent au sein des institutions de la Francophonie», a-t-elle ajouté.

Réactions politiques 

Les réactions politiques ont afflué au cours de la journée. Tout d’abord, Justin Trudeau. «Félicitations Catherine Cano pour son nouveau rôle», a gazouillé le premier ministre du Canada.

Le chef fédéral néo-démocrate, Jagmeet Singh, y est allé aussi de son bon mot. «Mes félicitations à Catherine Cano pour sa nomination à l’OIF. Je suis fier de voir que la représentation du Canada et du Québec se poursuit sur la scène de la francophonie internationale.»

«Nous avons hâte de collaborer avec elle dans le cadre de ses nouvelles fonctions!», a pour sa part gazouillé le recteur de l’Université d’Ottawa, Jacques Frémont.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
1+