#Ontario

La période de vote par anticipation débute en Ontario

Lancez la vidéo au sujet de l'explication du déroulement du vote le 7 juin prochain en Ontario.
Archives #ONfr

TORONTO – Avec la période de vote par anticipation qui a commencé en Ontario, les trois chefs ont multiplié les offensives afin de convaincre les électeurs de les porter au pouvoir le 7 juin. Selon de récents sondages, le NPD et le Parti PC seraient au coude à coude dans les intentions de vote.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

Sans tambour ni trompette, le Parti libéral de l’Ontario (PLO) a présenté sa plateforme officiellement à moins de deux semaines du jour du scrutin.

Largement inspiré du dernier budget du gouvernement de Kathleen Wynne, le PLO s’est engagé à réduire la dette de la province, qui a augmenté de 52 milliards de dollars depuis quatre ans.

Si elle est réélue, la première ministre sortante, Kathleen Wynne, s’est engagée à adopter une loi assurant que 100 % des dollars non dépensés iront vers la réduction de la dette.

«Il n’y a qu’un seul parti dans cette élection avec un plan crédible et chiffré pour continuer à bâtir l’Ontario. Les Libéraux de l’Ontario ont écouté les vrais défis dans la vie des gens» a lancé Mme Wynne.

La première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne Crédit image: Maxime Delaquis, Archives #ONfr

La chef du PLO a aussi admis que son gouvernement avait fait des «erreurs», mais elle a insisté qu’elle avait apporté des changements positifs au cours de son mandat.

«Je sais que nous pouvons faire encore mieux», a-t-elle conclu.

Parmi les autres mesures qui ont trouvé leur chemin dans cette plateforme, le PLO s’est engagé à «poursuivre le combat pour des logements abordables et justes», «continuer d’aider les travailleurs à obtenir une retraite méritée» et «d’agrandir la ceinture verte autour de Toronto».

 

Le NPD veut augmenter le nombre de défibrillateurs

Dans un aréna en banlieue de Toronto, la chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Ontario, Andrea Horwath s’est engagé à augmenter le nombre d’espaces publics équipés de défibrillateurs automatiques.

«C’est un fait: les défibrillateurs sauvent des vies. Cependant, trop d’espaces publics en sont complètement dépourvus. Il est temps de changer les choses», a lancé Mme Horwath.

Mme Horwath s’est aussi engagée à ce que les défibrillateurs soient répertoriés dans un registre central, afin que le personnel répondant aux appels 911 puisse signaler aux personnes qui appellent l’emplacement des appareils.

 

Des bières moins chères, promet Doug Ford

Pour sa part, le chef du Parti progressiste-conservateur (Parti PC) de l’Ontario, Doug Ford, s’est engagé à abaisser le prix minimum des bières à un dollar la bouteille, s’il est élu le 7 juin.

«Notre plan est de mettre les gens de l’avant et depuis trop longtemps, les consommateurs ont dû payer des prix trop élevés pour leur bière, alors que les grandes entreprises se sont remplies les poches», a-t-il insisté.

Doug Ford a insisté que cette mesure allait permettre aux consommateurs de l’argent.

Le chef du Parti PC a blâmé le gouvernement libéral d’avoir augmenté le prix minimum de la bière.

Le chef du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario, Doug Ford.
Le chef du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario, Doug Ford. Crédit image: Marc Whiteway

Par ailleurs, Amy Fee, candidate du Parti PC dans la circonscription de Kitchener South-Hespeler, a annoncé qu’un gouvernement progressiste-conservateur augmenterait de 100 millions de dollars le soutien aux familles dont un enfant est atteint d’un trouble de l’autisme.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72

Jean-François Morissette est un diplômé des programmes de sciences politiques et de journalisme de l’Université Laval, à Québec. Il a évolué au sein de plusieurs médias, dont le journal provincial L’Étoile, qui couvre les dossiers de la communauté francophone du Nouveau-Brunswick. Il a aussi collaboré avec Le Journal de Québec et la Quête. Il couvre le parlement ontarien pour #ONfr.