Passer au contenu Passer au pied de page

Les événements culturels franco-ontariens plongent dans l’inconnu

Temps de lecture : 3 minutes

Les organisateurs des différents festivals ou activités culturelles franco-ontariens retiennent leur souffle. La COVID-19 continue de menacer la tenue de ces événements. Tour d’horizon de ce qui est maintenu dans les prochains mois ou tout simplement annulé ou reporté.

ANNULÉ

Le Salon du livre de Sudbury (initialement du 6 au 9 mai)

Une année sur deux, le Salon du livre de Sudbury se déroule en alternance avec celui de Hearst, dans le Nord de la province. Il n’en sera rien pour 2020. Le 19 mars, les organisateurs ont annoncé l’annulation de l’événement. Reste qu’une programmation numérique est à l’étude.

« En ces temps d’isolation volontaire, nous invitons donc la communauté à nous retrouver sur les médias sociaux et bientôt sur notre nouveau site web. Dans les semaines à venir, notre équipe présentera des mises à jour sur l’élaboration d’une programmation en ligne ! »

REPORTÉS 

Jeux franco-ontariens (initialement du 15 au 18 mai)

Pour la première fois depuis 1994, le plus grand rassemblement de la jeunesse francophone en Ontario doit passer son tour. Si les 27e Jeux franco-ontariens n’auront pas lieu en 2020, l’organisation préfère parler d’un report, puisqu’ils sont maintenus à Embrun, la ville hôte, du 24 au 27 mai 2021.

« Il est important pour nous de penser principalement à la santé et à la sécurité des gens impliqués dans la réalisation de cet événement d’envergure », a indiqué la directrice générale de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO), Mélina Leroux, dans un communiqué, le 24 mars.

Une ancienne édition des Jeux franco-ontariens. Gracieuseté : FESFO

Festival franco-ontarien (initialement du 11 au 13 juin)

Comme les Jeux franco-ontariens, le festival du même nom préfère repousser ses activités. Petite différence : les trois jours de concerts en juin au parc Major’s Hill, à Ottawa, sont maintenus pour cette année, plus précisément du 24 au 26 septembre.

« C’est une triste nouvelle d’avoir à déplacer notre événement qui, depuis plus de 40 ans, donne le coup d’envoi à la saison estivale, ici, dans la région », laisse entendre Michel-Olivier Matte, directeur général du festival, sur le site web de l’événement. « La priorité à ce point-ci, c’est la santé et la sécurité de tous ceux qui gravitent autour du festival. »

MAINTENUS POUR LE MOMENT

La Franco-Fête de Toronto (du 3 au 5 juillet)

Connu aussi comme le Festival de la francophonie internationale de Toronto, la Franco-Fête garde le cap. Les organisateurs n’ont toutefois pas encore dévoilé les détails de l’édition 2020, même si la première fin de semaine de juillet reste préconisée.

« Non, il n’y a pas de report », laisse savoir l’organisation dans un échange de courriels, « quoique l’édition 2020 n’a pas été encore annoncée ».

Source : Facebook Franco-Fête de Toronto

Le Festival du Loup (du 16 au 18 juillet)

Les hurlements du Festival du Loup ne sont pas certains d’être entendus, cette année. Un point d’interrogation reste accroché à la 17e édition de l’événement, tenu chaque année à Lafontaine dans le canton de Tiny.

« On est aux aguets, il faudrait que les autres festivals annulent aussi, mais présentement, rien ne bouge dans les festivals des régions, et personne n’ose faire le premier pas pour annuler les spectacles », explique Joëlle Roy, directrice générale de La Meute culturelle, responsable de l’organisation. « Quand les autres festivals vont être annulés, ça va faire boule de neige. »

Le Festival de la Curd (du 20 au 23 août)

Pour le moment, les dates ne changent pas quant à la tenue du Festival de la Curd, devant la Fromagerie St-Albert, dans l’Est ontarien. Un événement annuel qui compile des concerts d’artistes francophones avec des activités rendant hommage à la ruralité.

« Pour l’instant, tout se déroule comme prévu », fait part le groupe Simoncic, l’organisateur de l’événement, dans un échange de courriels. « Nous suivons la situation de très près et appliquerons les recommandations des différents paliers de santé publique (municipal, provincial, fédéral), selon le développement de la situation. »

L’artiste franco-ontarienne Mélanie Brûlée sur la scène du Festival de la Curd de St-Albert, dans l’Est ontarien. Archives ONFR+

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !