Passer au contenu Passer au pied de page

Les festivals d’été se poursuivent

Temps de lecture : 4 minutes

[LE FIL CULTUREL DE L’ONTARIO FRANÇAIS]

Alors que le beau temps perdure, le mois d’août s’ouvre avec un rafraîchissement culturel. Réouverture de musée, festivals de cinéma de genre et autres délices estivaux au menu culturel de l’Ontario français. Rédigé par Aimé Majeau Beauchamp et Joanne Belluco.

CINEMA

Satoshi Kon, l’illusionniste, au 25e Festival Fantasia

Le plus important festival international de films de genre en Amérique du Nord, Fantasia de Montréal, fête cette année ses 25 ans. Pandémie oblige, cet anniversaire se célébrera de façon hybride, notamment en ligne du 5 au 25 août. 

(source : © EUROSPACE / GENCO / ALLERTON FILMS / CARLOTTA FILMS. Tous droits réservés.)

Les amateurs passionnés de ce genre cinématographique pourront découvrir le documentaire Satoshi Kon, l’illusionniste du français Pascal-Alex Vincent consacré au cinéaste virtuose de l’animation japonaise. Décédé à l’âge de 46 ans et en seulement quatre longs-métrages Satoshi Kon révolutionne le genre et le sort de son carcan enfantin. Empreint d’un style visuel très avant-gardiste, ses films traitent de la frontière parfois fragile entre rêve et réalité à la manière d’un Alfred Hitchcock ou d’un David Lynch. Le documentaire donne le goût de découvrir la filmographie de ce cinéaste audacieux à la carrière fulgurante.

Achetez vos billets pour Satoshi Kon, L’illusionniste, disponible en ligne du 5 au 25 août.

MUSIQUE

Perdu dans le beat, un nouveau single pour Sympa Cesar

L’auteur-compositeur-interprète Sympa César a récemment lancé le single Perdu dans le beat, qui nous donne un avant-goût de son prochain album à paraître. Le Franco-Albertain revient avec un son plus électronique, dynamique et moins folk-rock que précédemment. De retour au Festival de la chanson de Granby cette année, cette fois en présentiel, Sympa César y sera le fier représentant des provinces de l’Ouest.

(source : (c) Gallican Buki)

Vous pouvez écouter et acheter le single Perdu dans le beat directement sur le Bandcamp de l’artiste.

EXPOSITION

Le Festival Présence autochtone présente « N’oubliez pas que vous êtes des outardes ! »  

Pour sa 31e édition, le Festival Présence autochtone qui se tient à la Place des Festival à Montréal du 3 au 11 août, présente une exposition photovoix en ligne. Issue de cercles de partage réalisés en avril 2021 avec des membres de la communauté autochtone de Montréal/​​Tiohtià:ke, l’exposition met en relief les liens des communautés autochtones avec la ville et dans les espaces publics. 

(Source : exposition virtuelle « N’oubliez pas que vous êtes des outardes ! »)

Tiohtià:ke, c’est le nom de la ville de Montréal en kanien’kéha. L’utilisation de Tiohtià:ke rappelle que la ville se situe en territoire autochtone non cédé. L’utilisation d’images accompagnées de témoignages donne à réfléchir au sens de cette présence autochtone et à la place qui lui est accordée dans la société. Une carte virtuelle ajoute à l’aspect spatial et concret du territoire occupé et partagé entre allochtones et autochtones. « N’oubliez pas que vous êtes des outardes ! » est une exposition politique, historique et poétique à ne pas manquer.

Vous pouvez accéder à l’exposition virtuelle « N’oubliez pas que vous êtes des outardes ! » jusqu’au 11 août.

Réouverture de la Galerie SAW avec l’exposition Bibliothèques des infinis

Vendredi le 6 août se tiendra le premier vernissage de la galerie d’ottawa SAW depuis le début de la pandémie. Pour célébrer cette ré-ouverture, la galerie a choisi l’exposition Library of Infinities/Bibliothèque des infinis de l’artiste ottavienne Shaya Ishaq. Jusqu’au 30 octobre, l’espace d’exposition sera transformé en bibliothèque participative bilingue qui se concentre sur les œuvres, livres et vinyles, des communautés de la diaspora noire. On y retrouve des classiques, incluant les œuvres de l’auteur canado-haïtien Dany Laferrière et de l’essayiste et militante féministe américaine Audre Lordre. À saveur politique certes, l’exposition se veut d’abord et avant tout une célébration du savoir et de la culture noire.  

(Source : SAW)

Assister au vernissage de l’exposition Bibliothèque des infinis vendredi le 6 août à 17h à la galerie SAW à Ottawa. 

BALADO

Et si un soir, l’adaptation balado de la pièce de Lisa L’Heureux

Pour vous accompagner dans vos road-trip cet été, on vous propose un œuvre balado-théâtre bien d’ici. Et si un soir est une adaptation audio de la pièce du même nom écrite par Lisa L’Heureux et récipiendaire d’un prix littéraire Trillium en 2019. Découpé en 3 chapitres d’une trentaine de minutes, le balado nous fait voyager dans un univers de rêve, d’obscurité mais surtout d’intimité crue. Produite par Lisa L’Heureux en partenariat avec Transistor Média, Prise de Parole et le Théâtre rouge écarlate, Et si un soir format balado saura vous enivrer avec la décadence de son saxophone et les performances coup de poing de sa distribution. 

(Source : Transistor Média)

Écouter le balado Et si un soir, disponible en ligne et sur plusieurs plateformes de balado.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !