Passer au contenu Passer au pied de page

Les nouveaux cas à la hausse en Ontario

Temps de lecture : 3 minutes

TORONTO – Pour la deuxième fois en trois jours, l’Ontario compte plus de 400 nouveaux cas confirmés de coronavirus. La courbe de nouveaux cas pointe vers le haut pour la première fois depuis la mi-avril.

▶ 413 nouveaux cas positifs en Ontario et 31 décès supplémentaires
▶ 24 187 cas de COVID-19 au total (80 102 au Canada)
▶ 1 993 décès (6 030 au Canada), 18 509 guérisons
▶ 984 hospitalisations, 155 personnes en soins intensifs
▶ 10 506 tests réalisés le jour précédent, 5 051 en attente de résultats

Cette tendance à la hausse inquiète le premier ministre ontarien.

« Nous avons vu les chiffres augmenter au cours des cinq derniers jours et c’est inquiétant », affirme Doug Ford en conférence de presse.

La ministre de la Santé, Christine Elliott. Capture écran

La ministre de la Santé, Christine Elliott, note qu’il serait hâtif d’attribuer cette hausse à la reprise de certaines activités économiques dans la province. Doug Ford remarque toutefois qu’une volte-face n’est pas inenvisageable.

« Si les chiffres continuent à augmenter, je n’hésiterai pas à revenir en arrière et à ralentir la réouverture », affirme-t-il. « Je compte sur notre médecin hygiéniste en chef pour me donner ce genre de conseil. »

Doug Ford plaide pour plus de tests de dépistage

C’est aussi la troisième journée consécutive que la province n’atteint pas sa cible de tests de dépistage quotidien. Seulement 10 506 ont été réalisés le jour précédent, soit environ 65 % de la cible de 16 000 tests par jour.

« Croyez-moi, c’est frustrant », s’exclame M. Ford.

Or, le premier ministre ontarien souhaite aussi introduire davantage de tests aléatoires.

« Comment pouvons-nous savoir combien de personnes asymptomatiques il y a ? », demande-t-il. « Nous ne pouvons pas nous contenter de tester les personnes présentant des symptômes. »

M. Ford mentionne entre autres qu’il aimerait que les camionneurs et les chauffeurs de taxi se fassent tester.

Des projets de recherche « prometteurs »

Le ministre des Collèges et Universités, Ross Romano, a annoncé que la province a sélectionné les 15 premiers récipiendaires du Fonds ontarien de recherche pour l’intervention rapide contre la COVID-19.

Le ministre des Collèges et Universités, Ross Romano. Source : la chaîne Youtube du premier ministre ontarien

Ces initiatives se partageront 7,2 des 20 millions de dollars alloués à ce fonds, précise-t-il.

Le premier ministre ontarien se montre fort optimiste.

« Je veux que le vaccin soit découvert ici même, en Ontario », souligne-t-il. « Chacun des projets novateurs peuvent changer la donne, pas seulement pour l’Ontario, mais aussi pour le Canada et le monde entier. »

Un aide de 75 millions pour les autochtones

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé un investissement de 75 millions de dollars pour répondre aux besoins des populations autochtones hors réserve.

Ces fonds permettront de soutenir des projets communautaires répondant aux besoins des populations autochtones hors réserve, notamment en matière de sécurité alimentaire et de services de soutien en santé mentale, explique-t-il.

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau. Source : CPAC

« La COVID-19 a des effets uniques chez les Premières Nations, les Inuits et les Métis à travers le pays », affirme le premier ministre. « Les peuples autochtones vivant hors réserve, dans des centres urbains ou loin de leurs communautés peuvent avoir encore plus de difficulté à obtenir l’aide dont ils ont besoin. »

En mars, le gouvernement canadien avait annoncé un investissement de 305 millions de dollars pour les communautés des premiers peuples. Toutefois, seulement 15 millions de cette somme revenait aux services hors réserve.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !