Passer au contenu Passer au pied de page

L’Ontario franchit la barre des 2 000 nouveaux cas quotidiens

Temps de lecture : 2 minutes

C’est un record dont la province se serait bien passée. Pour la première fois depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire en mars, l’Ontario enregistre plus de 2 000 cas quotidiens.

Au total, le ministère de la Santé a fait état de 2 275 nouveaux cas de personnes infectées par le coronavirus, soit 335 de plus en comparaison de lundi. Depuis quelques jours, l’Ontario restait dans des proportions variant de 1500 à 2 000 nouveaux cas quotidiens.

Le 10 décembre, la province avait atteint son pic avec 1 983 cas répertoriés.

« Il y a 711 nouveaux cas à Toronto, 586 à Peel, 185 dans le comté de Windsor-Essex et 154 dans la région de York », a gazouillé la ministre de la Santé, Christine Elliott, en matinée, sur Twitter.

Ces quatre régions durement touchées par l’épidémie sont toutes en zone grise, ce qui signifie la fermeture des salles intérieures des bars et restaurants, ainsi que des salles de sport. Les rassemblements organisés à l’intérieur sont interdits, sauf si les participants appartiennent au même ménage.

Une collecte de données plus longue

Une méthodologie basée sur un temps supplémentaire de 2,5 heures pour la collecte de données pourrait expliquer l’augmentation sensible des cas, précise la province.

« Santé publique Ontario a changé son processus d’extraction de données et mis à jour son heure d’extraction de données à 13h [au lieu de 10h30 auparavant], entraînant une augmentation ponctuelle du nombre de cas et certaines variations des résultats », explique la ministre de la Santé, Christine Elliott, jugeant toutefois les résultats d’aujourd’hui « troublants ».

Hasard du calendrier, l’Ontario pourrait aussi franchir un autre cap demain, celui du nombre de décès. Ce mardi, la province compte 3 992 décès liés à la COVID-19, à raison de 20 morts supplémentaires depuis la veille.

Avec 17 031 cas actifs, l’Ontario reste dans des eaux semblables au Québec, qui compte 16 811 cas actifs, mais loin derrière les 21 123 cas actifs de l’Alberta, la province actuellement le plus touchée par la pandémie.

Campagne de vaccination

Du côté d’Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé l’arrivée d’un deuxième vaccin de COVID-19 d’ici la fin du mois en attendant l’approbation de Santé Canada.

Selon M. Trudeau, l’accord conclu pourrait signifier l’arrivée des premières doses du vaccin Moderna dans les 48 heures suivant l’approbation réglementaire.

Un chiffre de 168 000 doses de ce vaccin pourrait d’ores et déjà être atteint selon lui avant fin décembre.

La vaccination a commencé depuis lundi avec les doses de Pfizer-BioNTech.

Rick Hillier, nommé récemment à la tête du groupe de travail chargé de la distribution du vaccin contre la COVID-19. Capture écran ONFR+

Pendant ce temps à Queen’s Park, le premier ministre Ford a rassuré sur l’efficacité de la campagne de vaccin.

« Des milliers de personnes seront vaccinés quotidiennement », a fait savoir Rick Hillier, nommé récemment à la tête du groupe de travail chargé de la distribution du vaccin contre la COVID-19. Mais le général à la retraite s’est montré évasif sur un nombre précis de doses quotidiennes.

Hier, une préposée aux bénéficiaires de l’Ontario, Anita Quidangen, avait reçu la première dose du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 dans la province, mais aussi au Canada. 

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
+1