#Francophonie, #Ontario

Mushkegowuk—Baie James: victoire du NPD

Guy Bourgouin devant son bureau de campagne à Kapuskasing Photo: Étienne Fortin-Gauthier

KAPUSKASING – Guy Bourgouin remporte la victoire dans la nouvelle circonscription à majorité francophone de l’Ontario, Mushkegowuk—Baie James. Le progressiste-conservateur, André Robichaud, et le libéral, Gaëtan Baillargeon, n’auront pas été en mesure de faire trembler le château fort néo-démocrate dans la région.

ÉTIENNE FORTIN-GAUTHIER
efgauthier@tfo.org | @etiennefg

Le syndicaliste Guy Bourgouin misait sur son influence dans le milieu syndical, où il a été actif au cours des dernières décennies, ainsi que sur sa notoriété à Kapuskasing, la plus grosse ville de la circonscription, pour remporter la victoire.

André Robichaud espérait, lui, que le désir de changement dans la circonscription lui permettrait de remporter la victoire. Doug Ford a effectué une visite pendant la campagne au quartier général du candidat, qui a favorisé le porte-à-porte pour obtenir des appuis.

André Robichaud, pendant la campagne Photo: Étienne Fortin-Gauthier

La libéral Gaëtan Baillargeon devait faire campagne avec le vent de face. Les difficultés de Kathleen Wynne ont contribué à compliquer sa campagne. Il comptait sur ses appuis dans les communautés autochtones ainsi que sa campagne dans les petites communautés de la circonscription.

Née du redécoupage de la carte électorale de 2017, l’immense circonscription compte 30 037 citoyens sur un territoire gigantesque de 254 000 kilomètres carrés. La majorité réside dans les villes et villages longeant la route 11 que sont Smooth Rock Falls, Fauquier-Strickland, Moonbeam, Val-Rita, Opasatika, Mattice-Val Côté, Kapuskasing et Hearst. Mais la circonscription compte aussi plusieurs communautés autochtones, dont celles d’Attawapiskat et Peawanuck.

Mushkegowuk—Baie James couvre en grande partie l’ancienne circonscription de Timmins-Baie James. Pendant deux décennies, le néo-démocrate Gilles Bisson y a instauré une véritable forteresse orange. Il se présentait cette année dans Timmins.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Étienne Fortin-Gauthier
Étienne Fortin-Gauthier
efgauthier@tfo.org @etiennefg

Étienne Fortin-Gauthier est journaliste depuis une dizaine d’années. Il a collaboré à plusieurs grands médias canadiens et européens, dont La Presse Canadienne, le quotidien La Presse, l’Agence France-Presse et le groupe de presse L’Avenir (Belgique). Il s’est initié aux dossiers de la francophonie canadienne lors d’un séjour au Réseau francophone d’Amérique, qui travaille de près avec les stations radiophoniques francophones en milieu minoritaire. Étienne est diplômé de l’École des affaires publiques et internationales de Glendon, à Toronto, et du programme bidisciplinaire en communication et science politique de l’Université de Montréal.