Nouvelle « prime » sur objectif de construction de logements pour les municipalités d’Ontario

Construction de logements
Crédit image: Canva

LONDON – Doug Ford a annoncé ce matin le lancement d’un fonds d’encouragement à l’atteinte des objectifs en matière de logement, soit 1,2 milliard de dollars pour les villes de la province qui atteignent des quotas de construction résidentielle.

Durant son discours dans le cadre du congrès de l’Association des municipalités de l’Ontario (AMO), qui se déroule du 20 au 23 août, le premier ministre de l’Ontario a annoncé le lancement d’un incitatif à la construction de logements pour atteindre l’objectif de la province de construire 1,5 million de nouveaux logements d’ici à 2031.

Cette enveloppe de 400 millions de dollars en financement annuel, soit 1,2 milliard de dollars sur trois ans, récompensera les municipalités en voie d’atteindre les cibles provinciales d’ici cette date butoir.

«Ces cibles seront ambitieuses, mais réalistes. Pour la première année du programme en 2023, nous voulons réaliser au moins 110 000 nouvelles mises en chantier. Ce serait la première fois en plus de 30 ans que l’Ontario dépasserait le seuil des 100 000 mises en chantier», a déclaré le premier ministre ontarien.

Les municipalités qui atteindront 80 % de leur cible annuelle chaque année deviendront admissibles à un financement en fonction de leur part de l’objectif global de 1,5 million de logements. Celles qui surpassent leurs cibles recevront une prime en plus de leur allocation.

Si une municipalité a par exemple un objectif total de 150 000 logements d’ici 2031, cela représente 10 % de l’objectif de l’Ontario de 1,5 million de foyers et les rend admissibles à un financement annuel de 40 millions de dollars.

50 municipalités se sont vues assigner des objectifs de logement dont 21 nouvelles villes, parmi lesquelles : Sudbury, Sarnia, Thunder Bay, Welland, ou encore Peterborough.

Plus de maires aux « pouvoirs forts » dès le 31 octobre 2023

Doug Ford a également annoncé une extension des pouvoirs de «maires forts» aux municipalités dont la population atteindra 50 000 habitants ou plus d’ici 2031 et qui s’engagent à honorer leurs cibles de construction résidentielle.

L’extension des pouvoirs forts des maires entrera en vigueur le 31 octobre 2023 et viendra s’ajouter aux 28 maires auxquels ces nouveaux pouvoirs ont été octroyés. 

Doug Ford, premier ministre de l’Ontario. Source: Twitter Fordnation

«Grâce à ces nouvelles mesures, nous aidons les municipalités et leur fournissons les outils dont elles ont besoin pour accélérer la construction de logements afin de s’attaquer à la crise d’abordabilité qui fait en sorte que trop de gens, en particulier les jeunes familles et les nouveaux arrivants, n’ont pas les moyens de réaliser leur rêve d’accéder à la propriété», a-t-il commenté.

Ces pouvoirs renforcés des maires offrent des outils qui permettent aux présidents des conseils municipaux de réduire les formalités administratives, pouvant accélérer la réalisation d’objectifs prioritaires clés que les municipalités et la province ont en commun, notamment en matière de logement et d’infrastructure.