Passer au contenu Passer au pied de page

Ottawa donne un coup de pouce de 50 millions de dollars aux agriculteurs

Temps de lecture : 4 minutes

La ministre fédérale de l’agriculture, Marie-Claude Bibeau, a annoncé ce lundi une aide de 50 millions de dollars pour accompagner les producteurs et transformateurs de produits agricoles. Cette aide doit leur permettre d’appliquer le protocole d’isolement des travailleurs étrangers temporaires.

Les employeurs recevront un montant forfaitaire de 1 500 $ par travailleur étranger temporaire. Alors que se profile la saison des semences, l’inquiétude est palpable dans les exploitations agricoles de partout au pays, en proie aux conséquences de la pandémie de COVID-19.

La ministre de l’Agriculture du Canada, Marie-Claude Bibeau. Capture écran ONFR+

Ils sont chaque année plus de 60 000 à venir prêter main forte à un secteur qui ne peut se passer d’une telle main d’oeuvre. « Ils font un travail essentiel pour que nous ayons accès à des produits de qualité, à un prix raisonnable », a reconnu la ministre.

« La production d’aliments frais dépend en grande partie de ces travailleurs expérimentés, des plantations jusqu’aux récoltes. On compte sur eux pour remplir les rayons des épiceries. C’est pour cette raison qu’on les a exemptés des restrictions habituelles à la frontière mais ils doivent se conformer à une période (payée mais non travaillée) d’isolement obligatoire stricte de 14 jours. »

Les conservateurs réclament une aide accélérée aux petites entreprises

Dans un autre dossier, celui de la subvention salariale d’urgence, « les petites et moyennes entreprises n’ont pas reçu un seul sou pour l’instant », a déploré en conférence de presse Pierre Poilievre, le porte-parole du Parti conservateur en matière de Finances.

« On nous dit que ces prêts seront disponibles la semaine prochaine. On va devoir attendre un autre quatre semaines avant que les subventions salariales arrivent. Ce n’est pas soutenable. Nos petites et moyennes entreprises sont en crise. »

Pierre Poilievre, porte-parole du Parti conservateur en matière de Finances. Capture écran ONFR+

M. Poilievre propose au gouvernement de permettre à ces entreprises de recevoir la subvention salariale d’urgence dès la semaine prochaine, via une avance des banques ou des caisses populaires. Les employeurs les rembourseraient une fois la subvention encaissée.

« Nous demandons au gouvernement de mettre cette mesure en oeuvre immédiatement », a déclaré le porte-parole conservateur. « Nos petites entreprises sont en train de crouler sous des dettes massives. »

Âpre lutte pour acquérir des masques en Ontario

Plus de 13 millions de masques chirurgicaux, 200 000 masques respiratoires N95 et 38 ventilateurs ont été livrés aux entrepôts de la réserve provinciale de gestion de la pandémie, ces derniers jours, affirme le gouvernement provincial.

« La concurrence est rude au niveau international pour se procurer l’équipement de protection individuelle et le matériel médical essentiels, mais nos spécialistes en approvisionnement continuent d’identifier les fournisseurs qui nous permettront d’obtenir les masques, les gants et les ventilateurs dont nous avons besoin pour assurer la sécurité du personnel de première ligne et des patients », a affirmé le premier ministre Doug Ford.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, en conférence de presse. Capture écran

La livraison aux hôpitaux, aux maisons de retraite et autres foyers de soins de longue durée se ferait le jour même de la réception des cargaisons, assure le gouvernement. Quelque 6,5 millions de masques chirurgicaux ont été livrés à plus de 650 fournisseurs à l’échelle de la province, en fin de semaine dernière.

7 470 cas de COVID-19 déclarés dans la province

▶️ 421 nouveaux cas positifs en Ontario
▶️ 7 470 cas en Ontario (24 383 au Canada)
▶️ 291 décès (717 au Canada) et 3 357 guéris
▶️ 760 hospitalisés, dont 263 en soins intensifs
▶️ 108 230 tests réalisés, dont 1 534 sous investigation

Le bilan s’alourdit en province avec 421 cas et 17 décès de plus. La Santé publique du Canada poursuit son inlassable message de distanciation physique : « Restons chez nous pour sauver des vies », a insisté Theresa Tam, son administratrice en chef.

Sur 760 hospitalisations, 263 patients ont été admis en soins intensifs, dont 203 sous respirateur artificiel. Le nombre de tests reste modéré, compte tenu des objectifs gouvernementaux : un peu plus de 5 000 tests effectués depuis hier, pour une cible de 16 000 tests par jour, d’ici début mai.

Source : Santé publique du Canada.

Deux nouvelles garderies d’urgence à Toronto

Deux garderies agréées supplémentaires accueilleront, à partir de cette semaine, les enfants des travailleurs des services essentiels à Toronto, portant à six leur nombre dans la Ville reine, depuis le 31 mars. Les nouveaux centres seront situés dans des garderies agréées gérées par la Ville et dotés de personnel municipal. Celle de la rue Bathurst ouvre aujourd’hui et une autre, avenue Danforth, ouvrira plus tard dans la semaine semaine.

« Les services de garde d’urgence sont réservés exclusivement aux enfants des travailleurs des services essentiels identifiés dans la Liste des travailleurs admissibles aux services de garde d’urgence, qui n’ont pas d’autre alternative », rappelle le maire John Tory, par voie de communiqué. « L’option la plus sûre pour les familles est de laisser les enfants à la maison, si possible. »

À ce jour, Toronto est la seule municipalité de l’Ontario à offrir ce service gratuit, financé par la province de l’Ontario, pour les enfants de moins de 12 ans. Les services fonctionnent 24 heures par jour, sept jours par semaine – une première pour la ville.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !