Passer au contenu Passer au pied de page

Porcupine sortira de son confinement dès vendredi

Temps de lecture : 3 minutes

Les terrasses de restaurants et les commerces non essentiels pourront rouvrir leurs portes dès le 25 juin sur le territoire du Bureau de santé de Porcupine qui rentrera dans la phase 1 du déconfinement provincial.

C’est ce qu’a annoncé la médecin hygiéniste Lianne Catton. Le bureau de santé était le seul en Ontario à ne pas encore être rentré dans l’étape 1.

« Ce sont de très très bonnes nouvelles, mais on doit continuer de faire attention(…) avec le variant Delta. On doit reconnaître que le respect des mesures sanitaires et les vaccins sont nos portes de sortie », a tempéré la Dre Catton.

L’approche différente et plus graduelle qu’a prise le bureau de santé aura fait la différence, selon Chantal Riopel, infirmière en chef du Bureau de santé Porcupine.

« Ça nous a permis de prendre contrôle de la troisième vague et de voir le nombre de cas diminuer. En ne permettant pas aux lieux de travails et les entreprises de rouvrir davantage, on a été capable de limiter les interactions entre les gens ce qui est un gros facteur quand on veut gérer la propagation. Les deux semaines nous ont aussi permis d’administrer plus de vaccins. »

La ville de Moosonee pourra elle aussi rouvrir, mais avec certaines mesures restrictives additionnelles, a précisé la Dre Catton.

Selon le plan provincial, la phase 1 signifie les mesures suivantes :

  • Rassemblements sociaux et événements publics organisés à l’extérieur : 10 personnes maximum
  • Repas à l’extérieur : 4 personnes par table
  • Commerces de détail essentiels avec limite de capacité de 25 %
  • Commerces de détail non essentiels avec limite de capacité de 15 %
  • Services, cérémonies et rites religieux à l’intérieur avec limite de capacité de 15 % et à l’extérieur avec limite de capacité permettant une distanciation physique de 2 mètres
  • Entraînement sportif (pas de partie ou de pratique), cours de conditionnement physique récréatifs et entraînement personnel à l’extérieur : 10 personnes
  • Camping avec nuitée dans les emplacements et les terrains de camping, y compris les parcs de parcs Ontario et les locations à court terme

Selon ce même plan, il faut attendre 21 jours après la première étape ou 70 % d’adultes (18 ans et plus) vaccinés à une dose et 20 % à deux doses pour rentrer en phase 2. Des chiffres que le Porcupine est en voie d’atteindre avec 70,9 % des 18 ans et plus vaccinés à une dose et 18 % à deux doses.

« La vaccination est seulement un aspect du déconfinement. C’est certain qu’on évalue le taux de vaccination (…) et on est en avance. On le fait très bien. Cependant, ce n’est pas la seule mesure qui est évaluée pour passer à la prochaine étape », soutient Chantal Riopel.

Si Porcupine veut rattraper le reste de l’Ontario, il faut « garder le taux d’infection dans une tendance à la baisse, garder les éclosions et les hospitalisations au minimum et on pourra peut-être avancer un petit peu plus », affirme Chantal Riopel.

« Mais ça prend vraiment 10 à 14 jours pour vraiment voir les effets », nuance-t-elle.

Une ouverture plus tôt ?

Ce mercredi, le premier ministre Doug Ford a laissé entendre, sans s’avancer, que l’Ontario pourrait enclencher la phase 2 plus rapidement que le 2 juillet, comme prévu au départ.

« C’est une question de jours, la ministre Elliott et le Dr Williams vont avoir une annonce très bientôt. Tout ça est dû à la vaccination qui va très bien (…). On va parler avec le cabinet, la ministre Elliott, le Dr Williams et la table scientifique. On va se fier à leurs avis et on va bouger le plus tôt possible », a affirmé le premier ministre en conférence de presse.

À Porcupine, malgré les propos de M. Ford, les indications sanitaires ne permettaient pas dès vendredi une entrée dans la phase 2, comme il pourrait arriver dans le reste de l’Ontario.

« Nous espérons être capables de nous rattraper à un moment donné. On ne dit pas qu’on ne sera pas dans la première étape pour un 21 jours complet, mais encore là, il va falloir attendre pour voir les effets et les impacts de la réouverture de nos entreprises. Ça va augmenter les interactions entre les gens alors on va avoir besoin d’évaluer les conséquences. »

Porcupine comptait 145 cas actifs et six nouveaux en date de mercredi. Deux de ces cas se trouvent dans la région de Cochrane, Matheson, Iroquois Falls, Smooth Rock Falls et quatre se trouvent dans la région de la baie James et de la baie d’Hudson. Mais le district sanitaire signale que les chiffres du mercredi ont un nombre de cas plus élevé que prévu en raison d’un processus normal appelé « nettoyage des données ».

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
+1