#Ontario

Un déficit de 4 milliards de dollars, calcule le BRF

TORONTO – Le Bureau de la responsabilité financière de l’Ontario (BRF) prévoit que le déficit de la province atteindra quatre milliards de dollars pour l’exercice financier en cours, alors que le gouvernement martèle qu’il arrivera à l’équilibre budgétaire d’ici la fin de l’année fiscale.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

David Wake, directeur de la responsabilité financière intérimaire de l’Ontario, qualifie également dans son rapport dévoilé lundi 11 décembre, et intitulé Perspectives financières et économiques, «d’important» le déficit budgétaire à venir.

Pour arriver à cette conclusion, le BRF indique que le Plan libéral pour des frais d’électricité équitable creusera davantage le déficit et que les recettes de la province ne suivront pas ses dépenses.

M. Wake tire d’ailleurs les mêmes conclusions que la vérificatrice générale de l’Ontario, Bonnie Lysyk, il y a quelques semaines, qui s’était opposé au gouvernement sur une question comptable.

«La décision du gouvernement de ne pas adopter la méthode comptable recommandée par la vérificatrice générale se traduit par un écart de plus en plus grand entre les projections du BRF et celles de la province», affirme M. Wake.

Selon lui, la situation va aussi s’aggraver au cours des quatre prochaines années et le déficit pourrait atteindre 9,8 milliards de dollars d’ici 2021.

En se basant sur la méthode comptable recommandée par Mme Lysyk, M. Wake prévoit que la dette nette de l’Ontario augmentera de plus de 75 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années pour atteindre environ 400 milliards de dollars.

«Cela aura pour effet de porter le ratio de la dette nette au Produit Intérieur bruit (PIB) de la province à plus de 41 % d’ici 2020-2021, taux nettement supérieur au ratio cible intermédiaire du gouvernement, soit 35 % pour 2023-2024», conclut M. Wake.

Le BRF implore le gouvernement de prendre de nouvelles mesures pour accroître les recettes ou limiter ses dépenses s’il entend arriver à équilibrer le budget et à réduire le fardeau de la dette.

 

L’économie se porte bien

Le ministre des Finances de l’Ontario, Charles Sousa, a rétorqué au BRF que la province allait atteindre l’équilibre budgétaire cette année.


«Ce rapport montre que notre plan fonctionne et que l’économie est en croissance. Notre taux de chômage n’a jamais été aussi bas et l’Ontario a créé 843 000 emplois nets depuis la récession.» – Charles Sousa


Il concède que plusieurs Ontariens ont toujours de la difficulté et a rappelé les engagements de son gouvernement pour aider la classe moyenne.

«Nous créons des opportunités pour tous en augmentant le salaire minimum, en rendant les collèges et les universités gratuites et en créant une assurance médicament pour les jeunes. Tout cela, nous le faisons en équilibrant le budget», a-t-il conclut.

 

Les libéraux ne s’attaquent pas au cœur du problème, dit l’opposition

La chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Ontario, Andrea Horwath, croit qu’il y a des leçons à tirer du rapport publié par le BRF. Selon elle, il est clair que le gouvernement n’a pas de contrôle sur les finances publiques. Elle blâme la stratégie pour réduire les factures d’électricité des Ontariens.

«Le BRF a mis le doigt sur quelque chose. Ce n’est pas juste une question de pousser les coûts à plus tard, mais les libéraux ne font rien pour s’attaquer au coeur de la problématique», lance-t-elle.

Le critique en matière de Finances pour le Parti progressiste-conservateur (Parti PC) de l’Ontario, Vic Fedeli, a déploré la gestion gouvernementale des comptes publics. Selon lui, ce rapport ainsi que celui de la vérificatrice générale dévoilée la semaine dernière met en évidence qu’il y a des endroits où le gouvernement pourrait être plus efficace.


POUR EN SAVOIR PLUS:

Les coûts de l’électricité augmenteront en flèche après 2021

Les tarifs d’électricité dans la mire de la vérificatrice générale

La vérificatrice générale réservée face aux finances ontariennes

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
2+

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72

Jean-François Morissette est un diplômé des programmes de sciences politiques et de journalisme de l’Université Laval, à Québec. Il a évolué au sein de plusieurs médias, dont le journal provincial L’Étoile, qui couvre les dossiers de la communauté francophone du Nouveau-Brunswick. Il a aussi collaboré avec Le Journal de Québec et la Quête. Il couvre le parlement ontarien pour #ONfr.