Passer au contenu Passer au pied de page

Un nouveau décès lié au coronavirus en Ontario

Temps de lecture : 3 minutes

Santé publique Ontario annonce 78 nouveaux cas de COVID-19, ce lundi. Cette hausse porte à 503, le nombre total de personnes testées positives en Ontario. Six personnes ont perdu la vie dans la pandémie. Le gouvernement annonce la fermeture de tous les commerces non essentiels à partir de mardi, minuit.

▶️ 78 nouveaux cas positifs en Ontario
▶️ 503 cas positifs au total dans la province (1 705 au Canada)
▶️ 6 décès en Ontario (21 au Canada)
▶️ 8 417 cas en cours de test en Ontario

Un octogénaire de la région d’Haliburton-Kawartha-Pineridge est décédé à cause du coronavirus, portant le bilan de personnes décédées en Ontario à six personnes. Une étude est en cours pour déterminer comment cette personne a contracté la COVID19.

Les cas positifs continuent d’augmenter dans la province. Parmi les nouveaux cas détectés, Toronto compte 15 nouveaux cas, alors qu’Ottawa enregistre trois cas positifs supplémentaires et que Sudbury et l’Est ontarien voient également un nouveau cas s’ajouter à leur liste de personnes touchées.

Toutefois, sur 28 506 personnes qui ont subi le test depuis le début de la pandémie, en Ontario, 19 586 ont été testées négativement.

L’Ontario a mis en place un outil d’autoévaluation pour orienter les personnes qui pensent avoir peut-être contractées la COVID-19. Cet outil doit les aider à déterminer si elles sont négatives ou les orienter vers l’endroit où solliciter des soins.

Les commerces non essentiels fermeront mardi

En point presse, le premier ministre Doug Ford a suivi l’exemple du Québec en annonçant la fermeture de tous les commerces non essentiels. Cette mesure entrera en vigueur ce mardi, à minuit. Une liste devrait être rendue publique demain, mais les épiceries, les pharmacies, les restaurants offrant un service à emporter et les succursales de la LCBO et du Beer Store ne devraient pas être concernés.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug ford. Capture écran

Cette fermeture est prévue pour les 14 prochains jours, mais pourrait durer au-delà, a prévenu le premier ministre, parlant d’une décision « très difficile », compte tenu de son impact économique.

Quant au retour en classe, le premier ministre Ford a confirmé ce qui semblait devenir une évidence : l’école ne devrait pas reprendre le 6 avril prochain.

« La réalité, et tout le monde le sait, c’est que ce n’est pas réaliste. Nous sommes en état d’urgence. (…) Notre priorité est de nous assurer que les enfants sont en sécurité », a-t-il commenté, indiquant que le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, devrait en dire davantage prochainement.

Ce lundi, le gouvernement progressiste-conservateur a également annoncé un investissement de 200 millions de dollars pour soutenir les municipalités, les banques alimentaires, les refuges pour sans-abri et les personnes vulnérables dans la province.

192 millions du fédéral pour un vaccin

Dans sa conférence de presse quotidienne, le premier ministre Justin Trudeau a, de son côté, annoncé 192 millions de dollars pour soutenir la création et la production de vaccins au Canada.

« Cela prendra des mois à développer et à tester », a-t-il toutefois prévenu, adressant un message ferme aux Canadiens qui ne respecteraient pas les consignes de distanciation sociale recommandées par les autorités de santé publique.

Le premier ministre Justin Trudeau. Capture image

« Assez, c’est assez ! Rentrez chez vous et restez chez vous ! Nous avons tous un rôle à jouer et vous pouvez sauver des vies en restant à la maison et en maintenant une distance de deux mètres, si vous devez vraiment sortir. Vous pouvez faire toute une différence ! Merci de faire votre part. Ensemble, on va s’en sortir ! », a-t-il lancé, soulignant l’importance de respecter ces mesures pour protéger les aînés et les gens qui travaillent dans le système de santé.

Le premier ministre n’a pas fermé la porte à prendre des mesures plus strictes afin de faire respecter ces recommandations.

Par ailleurs, M. Trudeau a indiqué qu’il discutera avec ses homologues provinciaux, ce soir, de la possibilité de fermer les frontières entre les provinces.

Cet article a été mis à jour le lundi 23 mars 2020, à 15h21

3+

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
3+