Passer au contenu Passer au pied de page

Vers un nouveau toit pour le Centre de santé communautaire à Timmins

Temps de lecture : 2 minutes

TIMMINS – À quelques jours du coup d’envoi de la campagne électorale provinciale, l’Ontario fait un coup d’éclat, à Timmins. Dans un communiqué publié plus tôt aujourd’hui, le gouvernement Ford annonce un investissement de 10 millions de dollars afin de renforcer le Centre de santé communautaire de Timmins (CSC Timmins).

Un nouvel emplacement servira à compléter et diversifier l’offre en soin de l’actuel Centre communautaire de Timmins qui a vu le jour en novembre 2019 après 30 ans d’attente. L’offre actuelle comprend des programmes et services comme des soins de santé primaire, des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances et des services aux personnes atteintes de maladies chroniques dans deux emplacements temporaires.

« La communauté francophone dynamique et en pleine croissance de l’Ontario mérite d’avoir accès à des soins de grande qualité dans sa langue de prédilection, et le Centre de santé communautaire de Timmins lui offre tout cela », indique Caroline Mulroney, ministre des Affaires francophones.

L’Ontario promet un établissement moderne qui proposera des services liés à l’éducation de la petite enfance, physiothérapie et de psychologie. Le gouvernement évalue que ce nouveau centre recevra près de 18 000 visites et 20 000 présentes de groupes pour des services de soins en santé chaque année.

L’Ontario dit vouloir respecter « son engagement d’investir dans les médecins de demain et de stimuler la main-d’œuvre en santé de la province, en permettant à des étudiants en médecine d’être formés sur place, sous la supervision d’un médecin de famille ».

« Plus de 20 ans qu’on attend ! » réagit l’opposition

L’annonce est bien accueillie par le maire de Timmins, George Pirie : « Ce nouveau centre de soins primaires essentiel pour nos citoyens francophones répond à un besoin de longue date. Les chefs de file francophones de la collectivité, qui défendent ce projet depuis de nombreuses années, m’ont fortement encouragé à en faire l’une de mes principales priorités en tant que maire. Et maintenant, j’ai hâte au jour où se déroulera une cérémonie de la première pelletée de terre ici à Timmins. »

De son côté, la directrice du Centre de santé communautaire de Timmins, Michelle Stevens, a elle aussi salué la nouvelle. Elle souligne qu’il s’agit d’un projet attendu depuis longtemps par les francophones de Timmins et des environs : « Nous sommes très soulagés de savoir que les francophones pourront bénéficier de services de soins de santé équivalents sous un même toit. Les membres de notre conseil, à commencer par moi-même, sont réellement reconnaissants de l’aide que nous avons reçue du maire Pirie et du gouvernement provincial. »

« Ça fait plus de vingt ans qu’on attend un centre à Timmins », relativise la députée France Gélinas, porte-parole de l’opposition officielle dans le dossier de la santé. « Je trouve ça louche qu’une semaine avant le déclenchement de la campagne, on nous annonce de l’argent pour le financer. »

L’élue de Nickel Belt y voit de l’opportunisme politique et rappelle que le centre actuel se situe dans un centre commercial. « C’est pas comme ça que ça fonctionne un centre de santé communautaire ! Ça doit être sous un même toit et près de la communauté. » Et de qualifier cette nouvelle de « pas dans bonne direction », tout en nuançant qu’il ne s’agit là que la première étape d’un processus en cinq étapes qui pourrait durer plusieurs années avant l’ouverture concrète du nouveau site.

Cet article a été mis à jour le mercredi 27 avril à 16h.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !