Passer au contenu Passer au pied de page

Des annonces pour les écoles et les rassemblements la semaine prochaine

Temps de lecture : 4 minutes

TORONTO – Alors que le gouvernement de l’Ontario a annoncé, hier, la première phase de son plan de déconfinement, il prévoit rendre publiques de nouvelles mesures sur les rassemblements publics et l’avenir de l’année scolaire la semaine prochaine.

Les mesures annoncées par le gouvernement, et dont la majorité entrera en vigueur mardi prochain, ont laissé sceptiques plusieurs Ontariens. Beaucoup se sont étonnés d’apprendre qu’il sera possible d’accueillir chez eux une personne pour nettoyer leur logement ou pour garder leurs enfants, mais qu’il restera défendu d’inviter des amis ou de la famille.

« J’ai posé la même question. Mais ce sont les directives des autorités sanitaires », a justifié le premier ministre Doug Ford, lors de son point de presse, ce vendredi.

Le premier ministre y est toutefois allé de son conseil, invitant les Ontariens à faire preuve de « bon sens ».

« Si vous  visitez vos proches, gardez une distance physique. Restez dehors et maintenez deux mètres entre vous », a-t-il conseillé, suggérant de privilégier les barbecues.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford. Capture d’écran ONFR+

La province pourrait alléger ces mesures la semaine prochaine, selon la ministre de la Santé, Christine Elliott, notamment en autorisant des rassemblements de dix personnes, au lieu de cinq actuellement. Cette mesure, mise en place en mars, ne concerne pas les familles de plus de cinq personnes qui vivent sous le même toit ni les entreprises qui fournissent des services essentiels. Des discussions sont encore en cours pour valider un assouplissement.

Gatineau rouvre ses portes aux Ottaviens

Santé publique Ontario continue de conseiller aux Ontariens d’éviter les déplacements non essentiels, surtout à l’approche de la longue fin de semaine.

Pour ceux qui se rendront malgré tout à leur chalet, il est demandé de respecter les mesures sanitaires de distanciation physique.

Cela pourrait concerner les résidents d’Ottawa et de l’Est ontarien qui possèdent un chalet du côté gatinois puisque, dans un communiqué publié ce vendredi après-midi, le ministère de la Sécurité publique du Québec annonce qu’il lèvera les barrages routiers et rendra de nouveau possible l’accès au territoire de la ville de Gatineau et de la région des Collines‑de‑l’Outaouais à compter du lundi 18 mai.

« Ces assouplissements ne constituent pas une incitation à favoriser un plus grand nombre de déplacements vers ces régions, ceux-ci ne devant être effectués que lorsque cela est nécessaire », prévient toutefois le gouvernement québécois qui entend évaluer la situation sur le terrain et rétablir les contrôles routiers si nécessaire.

Le 1er avril dernier, le gouvernement du Québec avait décidé la mise en place de barrages routiers pour éviter les traversées non essentielles de la rivière des Outaouais.

Des réponses sur les écoles mardi

Autre annonce très attendue : la réouverture ou non des écoles ontariennes. Le premier ministre Doug Ford a précisé que le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, ferait une mise à jour sur ce dossier, mardi.

Le gouvernement a répété à plusieurs reprises sa réticence à rouvrir trop rapidement les établissements scolaires, justifiant sa prudence par une question de sécurité et de santé pour les élèves.

De son côté, Santé publique Ontario devrait également, prochainement, faire ses recommandations au gouvernement pour les camps d’été.

Chiffres erronés

▶️ 341 nouveaux cas positifs en Ontario
▶️ 21 922 cas de COVID-19 au total (73 818 au Canada)
▶️ 1 825 décès (5 499 au Canada), 16 641 guérisons
▶️ 986 hospitalisations, 179 personnes en soins intensifs
▶️ 510 841 tests réalisés (1 225 049 personnes testées au Canada), 14 373 en attente de résultats

Après les chiffres encourageants d’hier, la progression de la pandémie a semblé de nouveau repartir de l’avant. Mais selon la ministre de la Santé, cette croissance est surtout due à un problème technique survenu hier.

Santé publique Ontario indiquait une hausse de 258 cas, jeudi, alors que 345 personnes supplémentaires auraient en fait été contaminées.

« Nous avons eu un problème technique, mais ça a été réparé et on espère que ça ne va pas se répéter », a expliqué Mme Elliott.

Aujourd’hui, ce sont 341 cas supplémentaires qui ont été enregistrés.

Ottawa prolonge la subvention salariale d’urgence

À Ottawa, le premier ministre, Justin Trudeau, a confirmé que la subvention salariale d’urgence sera prolongée jusqu’à la fin du mois d’août.

« La meilleure chose, c’est que les gens restent liés à leur travail pour pouvoir reprendre dès que l’économie va rouvrir. Garder ce lien, c’est mieux », a-t-il justifié, expliquant qu’« idéalement, les gens utiliseraient plus la subvention salariale » que la Prestation canadienne d’urgence.

Le premier ministre Justin Trudeau. Capture d’écran ONFR+

Des discussions auront lieu dans les prochaines semaines avec les entreprises pour faire les ajustements nécessaires à la subvention salariale d’urgence, a indiqué M. Trudeau.

En revanche, le premier ministre a montré beaucoup moins d’ouverture à un retour, en personne, des députés à la Chambre des communes.

Un peu plus tôt dans la journée, le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Andrew Scheer, réclamait une réouverture de la Chambre des communes en limitant le nombre de députés présents et en respectant les mesures sanitaires, afin de pouvoir demander des comptes au gouvernement libéral.

M. Trudeau estime que la séance en personne du mercredi et les deux séances virtuelles par semaine offrent « un équilibre qui fonctionne extrêmement bien ».

Cet article a été mis à jour à 16h43

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
2+