Passer au contenu Passer au pied de page

Employé contaminé par la COVID-19 au Collège Boréal à Toronto

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – Le campus torontois du Collège Boréal est complètement fermé après l’annonce de la contamination d’un de ses employés. Cet employé de l’équipe de gestion ne revenait pas de voyage et n’aurait pas été en contact direct avec les 300 étudiants.

« Ce n’est pas quelqu’un qui est en contact avec la population étudiante, c’est un membre de l’équipe de gestion. C’est pas quelqu’un qui est en contact avec les étudiants. On ne dévoilera pas son identité pour protéger la confidentialité », explique Ronan Le Guern, porte-parole du Collège Boréal.

La personne en question ne revenait pas de voyage. Le Collège Boréal n’est pas en mesure de dire si cette personne a été en contact avec un voyageur dans les jours précédant la contamination.

Cette personne s’est placée en isolement volontaire dès l’apparition de symptômes, affirme le Collège Boréal.

« L’employé a contacté son superviseur, en accord avec le protocole en place. En cas de symptômes de rester à la maison. Après son test positif, elle en a avisé son superviseur. Quand elle a eu ses symptômes, la personne est restée à la maison, mais on sait qu’on peut être asymptomatique pendant quelques jours », explique M. Le Guern.

« À partir du moment qu’une personne est testée positive à la COVID-19, cette personne a parlé à d’autres personnes et tout le monde est potentiellement à risque », ajoute-t-il.

Le Collège Boréal avait annoncé au cours des derniers jours qu’il annulait ses cours en personne sur ses différents campus. Mais des activités administratives étaient toujours menées.

L’annonce de cet employé contaminé a pour conséquence de forcer la fermeture complète du campus torontois.

« Les classes avaient été annulées, mais le campus restait ouvert et donc les employés pouvaient se rendre au campus pour travailler », explique le porte-parole de l’institution.

« Pour l’instant, il n’y a pas de cours jusqu’à la fin de la semaine et on va revenir avec un plan pour des cours en mode alternatif. On travaille à continuer à ce que l’année se poursuive », ajoute-t-il.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !