Passer au contenu Passer au pied de page

Le drapeau franco-ontarien, emblème officiel de l’Ontario d’ici le 25 septembre

Temps de lecture : 3 minutes

TORONTO – Le drapeau franco-ontarien va devenir un des emblèmes officiels de l’Ontario, dans quelques jours, sur le même rang que le trille blanc et le drapeau ontarien. Le caucus progressiste-conservateur manœuvre en coulisses pour que le projet se concrétise la semaine prochaine et précède le 25 septembre, Jour des Franco-Ontariens.

L’Assemblée législative de l’Ontario s’apprête à adopter, en troisième lecture, le projet de loi privé 182, reconnaissant le drapeau vert et blanc comme l’un des emblèmes officiels de l’Ontario.

Le vote, qui doit intervenir à Queen’s Park dans les tout prochains jours, modifiera la loi de 2001, faisant de ce drapeau non seulement le symbole des Franco-Ontariens, ce qu’il était déjà depuis 2001, mais aussi le symbole de la province, sur le même piédestal que le drapeau de l’Ontario.

Selon la députée de Mississauga-Centre, Natalia Kusendova, qui défend le texte à Queen’s Park, « c’est une étape importante qui reconnaît officiellement l’apport de la communauté franco-ontarienne à l’histoire et la richesse de la province. Le but est de passer ce projet en loi avant le 25 septembre ».

Les huit symboles officiels de l’Ontario : le trille blanc, le drapeau franco-ontarien, les armoiries, le pin blanc, le drapeau ontarien, l’améthyste, le tartan et le huard. Montage ONFR+

Le drapeau franco-ontarien rejoint ainsi un club élitiste. Il n’y a que sept autres emblèmes officiels, dont un seul autre drapeau : le drapeau ontarien. Les armoiries, le trille blanc, le tartan, le huard, le pin blanc et l’améthyste complètent le tableau.

Hissé pour la première fois le 25 septembre 1975 à l’Université de Sudbury, l’étendard a été créé par le professeur d’histoire Gaétan Gervais et l’étudiant en sciences politiques Michel Dupuis, tous deux de l’Université Laurentienne.

Le vert et le blanc symbolisent l’été et l’hiver de la province. Le lys, à gauche, rappelle l’appartenance au peuple canadien-français, et le trille, placé à droite, est la fleur emblème officielle de l’Ontario.

Un autre geste fort après le financement de l’UOF

Hautement symbolique, la reconnaissance du drapeau franco-ontarien est un autre geste fort du gouvernement progressiste-conservateur après la participation à la mise sur pied de l’Université de l’Ontario français (UOF). D’abord créée, puis suspendue, puis ressuscitée, l’UOF ouvrira ses portes dans un an, grâce à un financement conjoint des paliers provincial et fédéral.

Natalia Kusendova, la députée provinciale de Mississauga-Centre, à l’origine du projet de loi 182. Archives ONFR+

Le gouvernement reste critiqué sur son ouverture à la francophonie depuis ses tergiversations sur le dossier universitaire, mais aussi la suppression du Commissariat aux services en français indépendant. Des dossiers cruciaux comme celui de la modernisation de la Loi sur les services en français ou encore de la francophonie économique font du surplace depuis deux ans.

Les symboles franco-ontariens et leur reconnaissance
2001 : l’Ontario reconnaît le drapeau franco-ontarien emblème officiel de la communauté
2010 : l’Ontario proclame le 25 septembre Jour des Franco-Ontariens
2017 : l’Ontario reconnaît la chanson Notre Place hymne officiel des Franco-Ontariens
2020 : l’Ontario reconnaît le drapeau franco-ontarien emblème officiel de la province

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
9+