#Ontario

Le NPD s’oppose à la refonte de la facture d’électricité

Le député du NPD dans la circonscription de Toronto-Danforth, Peter Tabuns. Crédit photo Jean-François Morissette

TORONTO – Le Nouveau Parti démocratique (NPD) de l’Ontario dénonce la refonte de la facture d’électricité par Hydro One à coût de plusieurs millions de dollars. Selon lui, les factures n’ont pas un problème d’apparence et le gouvernement devrait dépenser pour réduire davantage les coûts de l’électricité en Ontario.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

Selon des informations avancées par le député du NPD dans la circonscription de Toronto-Danforth, Peter Tabuns, le gouvernement a dépensé déjà cinq millions de dollars dans ce projet en 2017. Un autre 10 millions de dollars doit encore être dépensé en 2022 pour arriver à un design final.

«Ça n’a aucun sens de dépenser 15 millions de dollars alors que la province regorge de jeunes talents en graphisme», lance-t-il.


«On ne parle pas de revoir le système au complet, mais simplement à quoi ressemble la facture reçue par courrier. Tout le monde peut le faire pour moins cher.» – Peter Tabuns


M. Tabuns s’insurge de voir qu’Hydro One utilise des fonds publics pour s’attaquer à un problème qui n’en est en fait pas un. Il dénonce aussi que les coûts seront absorbés par les consommateurs alors que des hausses de factures sont à prévoir.

«Le problème n’est pas que les gens ne comprennent pas leur facture. Le problème est que les factures sont trop élevées», estime-t-il.

Selon lui, Hydro One ne place pas les priorités au bon endroit. «Les gens s’inquiètent du coût de leur facture, pas à quoi ressemble leur facture.»

Le député de Toronto-Danforth croit que l’argent dépensé par le gouvernement dans ce projet serait mieux utilisé pour essayer de réduire les coûts totaux.

Selon un sondage mené par Hydro One, et diffusé par l’équipe de communication du NPD, 62 % des consommateurs sont satisfaits du design actuel de la facture d’électricité.

La troisième formation politique à Queen’s Park a demandé au gouvernement d’annuler le projet.

 

Une distraction, selon le gouvernement

Le ministre de l’Énergie, Glenn Thibeault, croit que les changements de design de la facture sont essentiels.

«Nous entendons des quatre coins de la province que les Ontariens veulent comprendre comment le plan équitable pour réduire les tarifs d’électricité affectent leur facture», a-t-il lancé par voie de communiqué.

Le ministre de l’Énergie, Glenn Thibeault. Crédit image: Jean-François Morissette

Selon lui, il est important de pouvoir bien communiquer avec la population les informations exactes et ce projet est l’une des manières de la faire.


«Puisque les Ontariens veulent bien comprendre leur facture et avoir les informations facilement, la refonte de la facture était nécessaire.» Glenn Thibeault


M. Thibeault estime que la sortie publique du NPD est électoraliste.

«Ils veulent détourner le fait qu’ils ont voté contre la réduction de 25 % que l’on a offert aux Ontariens», a-t-il insisté.

Le ministre de l’Énergie a conclu que le rôle du gouvernement était de donner de l’information claire et qu’il allait continuer de le faire.

 


POUR EN SAVOIR PLUS:

La bataille de l’électricité se poursuit à Queen’s Park

L’Ontario réduit ses coûts d’électricité de 17%

Les coûts de l’électricité augmenteront en flèche après 2021

Les tarifs d’électricité dans la mire de la vérificatrice générale

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72