Passer au contenu Passer au pied de page

L’Ontario réduit les tarifs d’électricité face à la pandémie

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – Chaque jour, les conséquences de la pandémie sur les familles ontariennes et l’économie de la province sont plus douloureuses. Face à cette crise, dont on ne connaît pas l’issue, le gouvernement ontarien réduit les tarifs d’électricité, alors que le fédéral adoptera les mesures promises.

Le tarif de pointe le plus bas s’appliquera dorénavant toute la journée pour une durée de 45 jours. Les petites entreprises et les fermes devraient économiser entre 150 et 300 $ en moyenne, grâce à cette nouvelle mesure.

« En appliquant 24 heures sur 24, sept jours sur sept, le tarif habituellement réservé aux périodes creuses, nous allégeons un peu le fardeau des Ontariens en ces temps difficiles et remettons de l’argent dans leur poche afin qu’ils puissent subvenir à leurs besoins essentiels », affirme le premier ministre, Doug Ford.

Le ministre de l’Énergie, Greg Rickford. Crédit image : partenariat des médias de Queen’s Park

Le ministre de l’Énergie, Greg Rickford, a pris la parole en journée pour expliquer la mesure. Après les critiques concernant l’unilinguisme des conférences de presse, il a posé un geste encore jamais vu depuis le début de la crise.

« Maintenant, je vais vous présenter les détails en français », a-t-il déclaré. « Les consommateurs n’ont aucune mesure à prendre. La tarification réduite s’appliquera automatiquement sur les factures », a expliqué le ministre Rickford.

« En appliquant à toute heure ce tarif minimum, le gouvernement permettra aux consommateurs assujettis à la tarification selon l’heure de consommation de bénéficier d’une réduction de plus de 50  % du tarif habituel en période de pointe », affirme le gouvernement.

Le gouvernement de l’Ontario a émis un décret d’urgence en vertu de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence.

Maintenant 588 cas en Ontario

L’Ontario compte dorénavant 588 cas de coronavirus, a annoncé Santé publique Ontario un peu avant midi. Depuis le début de la pandémie, sept personnes sont décédées.

De nouveaux cas sont recensés à Toronto, Ottawa, Sudbury, Durham, York et Waterloo, notamment.

10 074 personnes attendent les résultats de leurs tests, confirme la province. Mais sur les 32 427 personnes testées, 21 795 ont obtenu un résultat négatif et n’ont donc pas le virus, confirment les nouvelles données.

Le fédéral adoptera les mesures promises

Le parlement fédéral, avec un nombre restreint d’élus, se réunit ce mardi pour adopter les différentes mesures annoncées pour aider les familles et travailleurs canadiens.

Le Sénat devrait étudier le projet de loi, mercredi, qui devrait ensuite obtenir la sanction royale en fin de journée.

Depuis une semaine, 930 000 demandes d’assurance-emploi ont été reçues par le gouvernement fédéral. Du jamais vu depuis la création du programme d’assistance en 1940.

2+

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
2+