#Francophonie, #Ontario

Vaughan aura une nouvelle école secondaire francophone

Archives #ONfr

VAUGHAN – Le conseil scolaire Mon avenir reçoit un financement de 13,3 millions de dollars pour construire une nouvelle école francophone dans la banlieue de Toronto.

JEAN-FRANÇOIS MORISSETTE
jmorissette@tfo.org | @JFMorissette72

Le nouvel établissement pourra accueillir 407 élèves selon le conseil scolaire catholique de la région de Toronto.

Ce projet permettra de libérer de l’espace à l’école secondaire catholique Renaissance à Aurora, qui opère à pleine capacité depuis plusieurs années. Lors de la rentrée scolaire, en septembre dernier, une dizaine de classes portatives étaient nécessaires pour accueillir les quelque 700 élèves de l’école. La capacité normale de l’établissement est d’environ 400 élèves.

«Ça fait huit ans que l’on fait des demandes en ce sens», a indiqué avec soulagement Melinda Chartrand, présidente du Conseil Mon avenir, en entrevue à #ONfr.

Mme Chartrand note que la population francophone de la région du 905 est en pleine expansion et que le besoin était de plus en plus pressant.

Au cours des dernières semaines, le Conseil scolaire Mon avenir a également reçu des fonds pour l’agrandissement des installations scolaires de l’école secondaire catholique Sainte-Trinité à Oakville et l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée à Cambridge. En tout, le conseil a reçu 10,7 millions de dollars pour les deux projets.

 

Les membres du conseil scolaire Mon Avenir, peu avant l’annonce. Crédit image: Gracieuseté

 

Environ 25 % des élèves fréquentant l’École secondaire catholique Renaissance qui se trouvent dans cette région, note Mme Chartrand.

Dans les prochaines semaines, Mon avenir devra trouver un terrain pour accueillir et élaborer les plans de la nouvelle école. Il espère pouvoir ouvrir le nouvel établissement d’ici trois ans.

 

Un besoin, selon l’association francophone

Nadia Martins, directrice générale de l’Association des francophones de la région de York (AFRY), n’a pas caché sa joie face à cette annonce. Selon elle, ce nouvel établissement permettra d’alléger le fardeau des francophones dans la banlieue de Toronto. 

L’école secondaire catholique Renaissance à Aurora opère à pleine capacité depuis plusieurs années. Crédit image: Capture d’écran

«Toutes les écoles dans notre région débordent, alors c’est une bonne nouvelle pour les francophones de la région», a-t-elle expliqué.

«On avait tellement de demandes de parents pour des nouvelles places», a ajouté la directrice générale.

Mme Martins croit que cette nouvelle école pourra être une opportunité pour l’AFRY, qui loue des locaux dans l’école secondaire catholique Renaissance.

 

Des annonces électorales?

Cette annonce s’inscrit dans une enveloppe budgétaire de près de 80 millions de dollars réservée aux francophones pour neuf projets scolaires. Récemment, le gouvernement de l’Ontario a annoncé un financement de 16 millions de dollars pour la construction d’une nouvelle école secondaire dans l’Est de Toronto. Le gouvernement a également annoncé du financement pour une nouvelle école secondaire à Kingston.

Marie-France Lalonde, ministre des Affaires francophones, a nié catégoriquement l’électoralisme de ces annonces. Pour elle, les annonces faites n’ont rien à voir avec le cycle électoral, mais s’inscrivent plutôt dans le cycle budgétaire du gouvernement.

«Depuis 2013, notre gouvernement a investi 740 millions de dollars dans les conseils scolaires de langue française», a avancé la ministre, assurant que l’éducation restait une priorité pour le gouvernement de la première ministre, Kathleen Wynne.

Mme Lalonde note que les besoins étaient présents, notamment à Vaughan.

«Il y a des bassins francophones qui grandissent et nous allons les soutenir», a-t-elle martelé.

En fin de journée, le gouvernement a également annoncé l’agrandissement de l’école élémentaire publique Nouvel Horizon, à Hawkesbury, qui pourra ainsi accueillir plus de 90 nouveaux étudiants et une salle de service de garde. En tout, près de 2 millions de dollars ont été annoncés.

 


POUR EN SAVOIR PLUS:

Tout débloque pour les francophones de Kingston

Toronto-Est aura son école francophone

Des bons mots mais pas d’engagement pour la ministre de l’Éducation

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !

Jean-François Morissette
Jean-François Morissette
jmorissette@tfo.org @jfmorissette72