Passer au contenu Passer au pied de page

Vaccination obligatoire, cours en présentiel ? Le plan des institutions postsecondaires franco-ontariennes

Temps de lecture : 5 minutes

À près d’un mois de la rentrée scolaire, les collèges et universités préparent leur plan de la rentrée pour septembre. Alors que certains établissements en Ontario comme l’Université d’Ottawa ont déjà annoncé leurs couleurs avec la vaccination obligatoire dans les résidences, le gouvernement prévoit un retour en classe avec pleine capacité. ONFR+ vous dresse le plan des collèges et universités franco-ontariennes pour l’automne.

Pour dresser ce portrait, ONFR+ a contacté les 8 principaux établissements francophones et bilingues de la province pour connaître leurs plans. L’Université de Sudbury n’a pas été incluse, car la possibilité d’avoir une rentrée à l’automne est encore incertaine, alors qu’elle attend toujours pour une demande d’approbation du ministère des Collèges et des Universités pour devenir une université.

Université d’Ottawa (U d’O)

L’établissement postsecondaire de la capitale nationale a été un des premiers établissements à présenter ces plans en vue du retour en classe. Ceux souhaitant vivre en résidence devront se faire vacciner et présenter une preuve. Ceux refusant de le faire se verront expulser ou refuser le droit d’y résider. Il ne sera toutefois pas nécessaire de se faire vacciner pour être sur le campus.

Le campus de l’Université d’Ottawa. Archives ONFR+

L’U d’O souhaite pouvoir tenir « entre 30 % à 50 % des cours en présentiel, alors que le reste aura lieu à distance », indique le site web de l’institution. Les étudiants auraient toutefois la possibilité de suivre tous leurs cours à distance, sauf pour certains programmes. L’université d’Ottawa, qui admet qu’elle fondera ses « décisions sur les restrictions imposées par la santé publique » veut aussi accroître l’offre d’activités en personne à l’hiver.

Des obligations concernant le port du masque et la distanciation physique ne sont pas précisées, mais il est indiqué que les mesures sanitaires des autorités publiques seront mises en place.

Université Saint-Paul

Contrairement à sa consœur de l’Université d’Ottawa, Saint-Paul n’a pas encore pris de décision concernant la vaccination et indique attendre des directives des autorités de la santé publique.

Pour la présence sur le campus, l’établissement affirme qu’il s’agira « d’un mélange de cours en présentiel et de cours à distance. » Le campus de Saint-Paul est quant à lui ouvert depuis lundi.

Université de Hearst

Pour sa première rentrée en tant qu’institution autonome, l’Université de Hearst se trouve à accueillir une bonne partie de sa population étudiante qui provient de l’extérieur du pays. Ces étudiants internationaux doivent obligatoirement être vaccinés pour pouvoir venir au Canada ou faire une quarantaine de 14 jours. Ils devront aussi notamment prouver qu’ils sont inscrits à l’Université de Hearst pour pouvoir arriver au Canada.

Pour ce qui est de la vaccination obligatoire dans les résidences, ou la fréquence de cours en personne, l’Université de Hearst n’avait pas répondu aux questions de ONFR+ au moment d’écrire l’article.

Université de l’Ontario français (UOF)

En entrevue avec ONFR+, le nouveau recteur Pierre Ouellette a indiqué que les étudiants pourront être de retour sur le campus, qui « sera prêt à la fin juillet. »

Le recteur de l’UOF Pierre Ouellette. Crédit : Université de Hearst

« Idéalement, on aimerait être de retour en personne le plus vite possible. Mais depuis le début, on offre de la comodalité alors on peut assister à un cours à distance ou en personne. On est déjà prêt si on peut offrir des cours en personne, donc on suit la situation présentement, mais la préparation est faite en grande partie. »

Pour ce qui est de la vaccination, ça devrait venir bientôt, affirme M. Ouellette.

« On a des rencontres cette semaine pour prendre des décisions et communiquer ça aux étudiants, donc ça va se faire incessamment pour prendre cette décision-là. »

L’UOF s’attend à recevoir autour de 150 étudiants, a confirmé Pierre Ouellette hier.

Université Laurentienne

Le campus Université Laurentienne sera ouvert aux membres dès le 16 août.

La Laurentienne « encourage fortement tous les membres de la communauté à se faire vacciner le plus tôt possible contre la COVID-19 », mais n’oblige pas la vaccination en résidence ou pour pouvoir assister aux cours. L’Université admet que certains cours pourront être offerts en ligne comme en format hybride, mais « la plupart des cours d’apprentissage pratique seront donnés en personne (face à face), et non en ligne, à moins que cela ne soit indiqué dans la liste de cours ».

Les directives concernant le port du masque et la distanciation physique seront aussi mises en place en fonction des mesures sanitaires dans la province, précise La Laurentienne.

L’Université Laurentienne. Crédit : Pascal Vachon

L’établissement sudburois est toujours impliqué dans un processus judiciaire après avoir coupé dans 69 programmes dont 28 en français en mai dernier. La procédure doit prendre fin vers la fin août.

Collège Boréal

À quelques minutes de l’Université Laurentienne, le Collège Boréal prévoit aussi une rentrée en personne à l’automne.

« Dès la rentrée en septembre 2021, tous les laboratoires seront offerts sur campus en mode présentiel, en respectant les limites de rassemblement communiquées par le gouvernement, s’il y a lieu. En ce qui a trait à la livraison des cours en présentiel, nous espérons reprendre la majorité des cours offerts sur campus en personne, comme l’a récemment indiqué le gouvernement provincial. Nous prévoyons des programmes offerts en mode hybride : certains cours demeureront à distance et d’autres en personne », a écrit l’établissement dans un échange de courriels.

Il ne sera pas obligatoire de se faire vacciner pour pouvoir être en résidence ou sur le campus, mais le collège « invite et encourage » les membres de la communauté à se faire vacciner contre la COVID-19.

Le Collège Boréal à Sudbury. Source : Facebook

La Cité

La Cité n’a pas encore établi complètement ses plans, mais prévoit « offrir plusieurs de ses cours à distance et poursuivre les activités expérientielles et ses services nécessitant l’utilisation d’espaces et de matériel spécialisés sur ses campus. »

La Cité affirme aussi ne pas prévoir « exiger de preuve vaccinale à moins d’avis contraire de la santé publique. »

Campus Glendon

La partie francophone de l’Université de York, le Campus Glendon prévoit une rentrée moitié-moitié entre le mode virtuel et en personne en septembre. Dès la session d’hiver (janvier 2022), il est « attendu » que tous les cours soient offerts en personne. L’établissement, qui suit les mêmes règles que l’Université York entend avoir une capacité maximale de 60 % dans ses bâtiments en plus de se préparer à l’idée que les autorités sanitaires réduisent la distanciation physique ou la règle du deux mètres d’ici septembre

« Les cours d’automne sont programmés dans les salles sur la base avec l’hypothèse qu’une distance minimale de 1 mètre sera requise en septembre. »

Le port du masque sera aussi obligatoire. Ceux vivant en résidence devront aussi obligatoirement avoir reçu une dose du vaccin contre la COVID-19 et présenter une preuve de vaccination, sinon ils se feront expulser. Le vaccin ne sera toutefois pas obligatoire pour être sur le campus.

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !