Passer au contenu Passer au pied de page

« Allez vous faire tester », implore Doug Ford

Temps de lecture : 2 minutes

TORONTO – Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a lancé un appel public, ce dimanche, encourageant les Ontariens à passer un test de dépistage de la COVID-19.

▶ 460 cas et 25 décès de plus en Ontario
▶ 25 500 cas au total (83 610 au Canada)
▶ 2 073 décès en Ontario (6 355 au Canada)
▶ 878 hospitalisés, 148 en soins intensifs
▶ 11 383 tests effectués la veille, 3 216 en attente de résultats

« Je suis ici pour vous demander votre aide aujourd’hui », a déclaré M. Ford lors d’une rare conférence de presse, le dimanche. « Si vous êtes inquiet d’avoir la COVID-19, ou si vous avez été exposé à quelqu’un qui a la COVID-19, allez vous faire tester. »

« Vous n’avez pas besoin de rendez-vous, vous ne serez pas refusé », poursuit-il. « Il suffit de vous présenter et ils vous feront passer un test. »

L’appel public vient alors que l’Ontario rate sa cible de tests quotidiens pour la septième journée consécutive. De plus, les 460 nouveaux cas rapportés ce dimanche représentent l’augmentation la plus importante en plus de deux semaines. 

Toutefois, la responsabilité de passer un test revient aux individus, explique M. Ford.

« La seule façon d’augmenter le nombre de tests, c’est que tous ceux qui en ressentent le besoin aillent se faire tester », souligne-t-il. « C’est la seule façon de continuer à reprendre les activités économiques. »

La province dévoilera sa nouvelle stratégie de dépistage dans la semaine à venir.

Des rassemblements « inacceptables » au parc Trinity Bellwoods

Le premier ministre ontarien s’est dit déçu de constater le nombre de gens qui se sont assemblés au parc Trinity Bellwoods à Toronto, ce samedi.

« Je croyais qu’il y avait un concert rock », déplore M. Ford. « J’étais complètement choqué. »

« Il y a encore un virus mortel parmi nous », rappelle-t-il. « Si nous le permettons, il se répandra comme un feu de forêt. »

La Ville de Toronto a aussi dénoncé ce comportement, dans un communiqué de presse publié la veille. 

« Les images aujourd’hui de milliers de personnes rassemblées dans le parc Trinity Bellwoods sont inacceptables », est-il écrit. « Des rassemblements comme celui-ci, où les gens ne gardent pas leurs distances avec les autres, risquent de faire reculer Toronto de manière considérable dans ses efforts pour arrêter la transmission de la COVID-19. »

Vous aimez ? Faites-le nous savoir !
3+